• ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement troisième semestre

Description

Le principe de ce cours consiste à substituer, à la grande forme filmique définie par David Bordwell et Kristin Thompson dans L’Art du film. Une introduction, des éléments de modelage plus restreints, opérant à l’échelle du plan ou de la séquence. Sous l’intitulé de « petite forme filmique » on étudiera, par exemple, différentes manières d’articuler la profondeur et la surface (ou l’avant et le fond du plan) ; le champ et le hors champ ; le champ et le contre-champ ; des données visuelles et sonores ; ou encore, le présent du récit et d’autres temps lui étant rapportés (flash-back ou flash forward) – sans exhaustivité.

Chacune de ces manières de donner forme au film sera abordée dans une perspective à la fois historique, plastique et théorique : c’est que toute « petite forme » apparaît, disparaît, réapparaît parfois, mais autrement, en somme, donne lieu à variations ; or, ces variations ne sont pas seulement constitutives d’une histoire esthétique du cinéma, elles alimentent aussi bien les discours ou la pensée sur le médium.

Nota bene : chaque année, l’accent est mis sur certaines « petites formes » filmiques plutôt que d’autres, en fonction de l’enseignant prenant en charge le cours.

Lire plus

Objectifs

L’objectif de cet enseignement est d’apprendre aux étudiants à resituer les films dans l’histoire des formes à laquelle ils appartiennent, c’est-à-dire aussi, à comprendre historiquement le jeu des formes.

Lire plus

Évaluation

 

  • Régime standard session 1 – avec évaluation terminale (1 seule note 100%) : devoir sur table en 2h.

 

 

 

 

  • Régime dérogatoire session 1 (1 seule note 100%) : devoir sur table en 2h.

 

 

 

 

  • Session 2 dite de rattrapage (1 seule note 100%) : devoir sur table en 2h

 

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Histoire et esthétique des formes filmiquesCM24h

Pré-requis nécessaires

- Bonnes connaissances en études cinématographiques : maîtrise de l’histoire, des théories, et de l’esthétique du cinéma sous ses différentes formes (fiction, documentaire, expérimental, cinéma anthropologique, film d’animation), depuis le pré-cinéma jusqu’aux formes contemporaines des réalisations en numérique.

- Bonne culture générale dans les domaines de l’histoire et des théories de l’art, de la mise en scène cinématographique, des séries télévisuelles, des nouveaux médias et des créations contemporaines dans lesquelles les images en mouvement (vidéo, cinéma) tiennent une place majeure.

Lire plus

Compétences visées

Capacité à distinguer, dans un film, différents aspects ressortissant à son élaboration formelle ; et capacité à les discuter en considérant l’histoire esthétique du médium. Cela engage aussi la faculté de faire la distinction entre l’histoire des formes filmiques, et d’autres histoires susceptibles de prendre en charge différemment le cinéma : histoire des techniques, histoire des genres, histoires nationales ou histoire globale du cinéma, entre autres exemples.

Lire plus

Bibliographie

David Bordwell et Kristin Thompson, L'Art du film. Une introduction (trad. fr), Bruxelles, De Boeck, 2000

Lire plus