Philosophie de l'environnement

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement sixième semestre

Description

Groupes HACHE : Problèmes de philosophie de l’écologie

 

Aujourd’hui, tout le monde reconnaît que nous sommes face à une crise majeure. Le consensus sur le dérèglement climatique en cours est tel que l’on assiste à un changement conceptuel d’appréhension de cet événement : en lieu et place du concept de crise le plus utilisé pour désigner ce changement climatique ces 30 dernières années, on commence à parler de « nouveau régime climatique », plus approprié pour saisir la spécificité de la situation dans laquelle nous sommes, le dérèglement climatique en cours étant irréversible. Nous commencerons par interroger le concept de nature, au cœur de cette crise ou mutation, puis nous nous intéresserons à l’évolution voire à la métamorphose de nos rapports avec les vivants autres qu’humains, par exemple au renouvellement inattendu que l’éthologie apporte à la définition de l’humain, comme à celle du monde. Nous consacrerons la seconde partie de ce cours à problématiser les nouveaux enjeux politiques engagés par cette mutation. N’est-il pas déjà trop tard pour s’interroger sur les façons d’y porter remède, comme pour s’intéresser aux générations futures ? Et si tel n’est pas le cas, à quelle radicalité politique sommes-nous appelés pour espérer rendre possible un monde viable pour plus qu’une minorité d’être humains ?

 

Groupes GUENIOT : Dans un premier temps, nous étudierons l'histoire longue de l'environnement, en réfléchissant au concept d'histoire de l'environnement et à la mémoire des bouleversements et des évolutions de la nature. Dans un deuxième temps, nous réfléchirons au concept d'anthropocène : pouvons-nous dire de l'homme qu'il est devenu le sujet principal de l'histoire de l'environnement ? Quel est le rapport entre la crise écologique et les modes de production et d'exploitation ? La crise écologique a-t-elle des fondements culturels ? Dans un troisième et dernier temps, nous nous interrogerons sur les modalités politiques d'émergence d'un sujet responsable de l'environnement, capable de le prendre en charge. Nous nous demanderons s'il existe un régime politique plus propice à une économie écologique et nous réfléchirons à la place de l'éthique individuelle dans les rapports entre l'homme et l'environnement.

Enseignants: HACHE Emilie, GUENIOT Amaena

Lire plus

Objectifs

Il s’agit d’acquérir, de manière historique et thématique, des connaissances de base  dans le domaine de la philosophie de l’environnement, telle qu’elle s’est élaborée autour de notions fondamentales (nature, milieu, biodiversité, climatoscepticisme, hypothèse Gaia, justice environnementale, anthropocène…) afin de se familiariser avec les enjeux philosophiques de l’écologie.

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

Régime standard session 1 – avec évaluation continue (au moins 2 notes, partiel compris) :
1 travail à la maison et 1 épreuve sur table d'une durée de 2 heures
Régime dérogatoire session 1 :
1 épreuve sur table d'une durée de 4 heures
Session 2 dite de rattrapage :
1 épreuve sur table d'une durée de 4 heures

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Philosophie de l'environnementTD24h

Pré-requis nécessaires

L’étudiant(e) devra avoir une culture philosophique correspondant au niveau d’une troisième année de licence en philosophie.

Lire plus

Compétences visées

Acquisition d’une vision informée et critique des enjeux fondamentaux posés par le dérèglement climatique, critique et histoire de l’idée de nature, du couple nature-culture, des rapports entre sciences de la nature et sciences sociales.

Lire plus

Bibliographie

Groupes HACHE

 

Bonneuil Christophe, Fressoz Jean-Baptiste, L’évènement Anthropocène, la terre, l’histoire et nous, Points Seuil, 2016

Descola Philippe, Par-delà nature et culture, Gallimard, 2005

Ferdinand Malcom, Une écologie décoloniale. Penser l’écologie depuis le monde caribéen, Seuil, 2019

Hache Emilie, Ce à quoi nous tenons. Propositions pour une écologie pragmatique, La découverte, 2011

Hache Emilie, Reclaim. Receuil de textes écoféministes, Cambourakis, 2016

Jonas Hans, Le principe Responsabilité : une éthique pour la civilisation technologique, GF Flammarion, 1998 (1979)

Latour Bruno, Face à Gaïa. Huit conférences sur le nouveau régime climatique, La découverte, 2015

Leopold Aldo, Almanach d’un Comté des sables, GF Flammarion, 2017 (1949)

 

 

Groupes GUENIOT

AFEISSA, Hicham-Stéphane, La Fin du monde et de l’humanité. Essai de généalogie du discours écologique, PUF, 2014.
BEAU, Rémy, LARRÈRE, Catherine (dir.), Comment penser l’Antropocène ?, Presses de Sciences Po, 2018.
BOURBAN, Michel, Penser la justice climatique, PUF, 2018.
DESCOLA, Philippe, Par delà nature et culture, Gallimard, 2005.
GEORGESCU-ROEGEN, Nicolas, La décroissance. Entropie, écologie, économie, Editions Sang de la terre, 1995.
GORZ, André, Ecologica, Editions Galilée, 2008.
HACHE, Émilie, Ce à quoi nous tenons, La Découverte, 2011.
KEUCHEYAN, Razmig, La nature est un champ de bataille, La Découverte, 2018.

Lire plus