• ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Langues et cultures étrangères

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement huitième semestre

Description

Les formes brèves et l’engagement militant : le cas du projet ¡ Basta ! Mujeres contra la violencia de género
Ce séminaire a pour objectif d’interroger – à partir de l’exemple du projet collaboratif ¡Basta! – le lien entre d’un côté
le texte court, dans le cadre précis et particulier d’une anthologie collective, et, de l’autre côté engagement politique
militant contre la violence de genre.

Lire plus

Objectifs

Les objectifs sont de deux ordres :
– Approfondir ses connaissances des formes de la fiction, au-delà du seul roman. Les formes brèves ont leurs propres
langues et langages ; encore faut-il savoir comment le décrypter, l’analyser et le commenter.
– Il s’agira d’apprendre à construire une réflexion approfondie et argumentée depuis les exercices académiques de la
dissertation, de l’explication de texte et de la leçon.

Lire plus

Évaluation

- Contrôle continu : exposé oral et dossier écrit sur un sujet ou un ouvrage choisi en accord
avec l'enseignant
- Contrôle dérogatoire : Présentation d’un dossier (sujet avec accord de l’enseignant
contacté au préalable)

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Littérature hispanoaméricaineCM24h

Pré-requis nécessaires

Espagnol C1, français C1

Lire plus

Bibliographie

¡Basta! + de 100 mujeres contra la violencia de género (ed. Pía Barros), Santiago de Chile,
Asterión, 2012.
¡Basta! Cien mujeres contra la violencia de género (eds. Miriam Di Gerónimo – Fabián Vique),
Buenos Aires, Macedonia Ediciones, 2013.
Basta – 100 mujeres contra la violencia de género (ed. Christina Felipe Vidal), Lima, Estruendo
Mudo, 2012.
Amor Arelis Hernández Peñaloza, «El lector de microrrelatos construye pensamiento crítico:
¡Basta! Contra la violencia de género», Escenarios para el desarrollo del pensamiento crítico (ed.
Eugenia Varela Sarmiento), Bogotá, Universidad de La Salle, p. 107-144.

David Lagmanovich, « Márgenes de la narración: el microrrelato hispanoamericano», Chasqui,
XXIII, 1, p. 29-43.
Sara Losada Coca, «Microficciones que gritan basta: el fenómeno de la proliferación de antologías
de microrrelatos contra la violencia de género.» Plesiosaurio, vol. 1, no. 11, 2019, p. 47-66.
Alain Montendon, Les formes brèves, Paris, Classiques Garnier, « Théorie de la littérature », 2018.
Gabriela Mora, En torno al cuento: De la teoría general y de su práctica en Hispanoamérica,
Buenos Aires, Danilo Alberto Vergara, 1993.
Laura Pollastri, «Una escritura de lo intersticial: Las formas breves en la narrativa
hispanoamericana contemporánea», El puente de las palabras: homenaje a David Lagmanovich
(ed. Inés Azar), Washington ; Organización de los Estados Americanos, 1994, p. 341-352.
Enrique Pupo-Walker, El cuento hispanoamericano, Madrid, Castalia.
Bernard Roukhomovsky, Lire les formes brèves, Paris Armand Colin, « Lettres Sup. », 2005.
Ángel Rama, La ciudad letrada, Montevideo, Arca, 1995.
Jacques Rancière, Politique de la littérature, Galilée, 2007

Lire plus