• ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Droit et science politique

  • Volume horaire

    30.0h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

La constitution d’un espace européen « de liberté, de sécurité et de justice » est apparue très tôt comme la contrepartie nécessaire d’un marché intérieur dans lequel les hommes, les marchandises et les capitaux circulent librement. Les contrôles des frontières extérieures de l’Union européenne comme la lutte contre le terrorisme ou le crime organisé sont ainsi devenus de véritables enjeux communautaires. Des institutions spécialisées comme Europol, Eurojust ou Frontex ont été créées, des instruments spécifiques ont vu le jour (mandat d’arrêt européen, visa Schengen, accords PNR, etc.) et plus largement la coopération en matière policière et pénale s’est renforcée. Outre l’éclairage qu’il apportera sur quelques grandes questions européennes et internationales (notamment les migrations et l’asile, la violence politique, le crime organisé), ce cours proposera une analyse socio-historique des processus à l’œuvre, insistant sur les luttes qui contribuent à les dessiner. Les réalités nationales, mais les alliances – parfois surprenantes – qui peuvent se nouer à l’échelle européenne pèsent en effet très lourd dans les évolutions observables. Alors même que les attentats du 11 septembre 2001 sont souvent présentés comme inaugurant une nouvelle ère des relations internationales, cette mise en perspective depuis le milieu des années 1960 permettra de donner aux étudiant.e.s des outils critiques pour analyser le monde contemporain.

Lire plus

Évaluation

Ecrit ou oral

Lire plus