• ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Langues et cultures étrangères

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement huitième semestre

Description

L’émergence de l’écriture féminine au Portugal. Affirmation des femmes écrivaines portugaises pendant la dictature (1926 - 1974), explosion et confirmation après la Révolution des œillets.
1. Panorama de l’écriture féminine dans la littérature portugaise jusqu’à son émergence au XXè siècle : de la femme/ muse  à l’inscription du sujet féminin. La situation de la femme dans la société portugaise et son articulation avec une périodisation : silence imposé (1900-1950), conscientisation (décade de 1950), militantisme (1960-1974), confirmation et explosion.  Un point d’arrivée et de départ pour les voix féminines Novas Cartas Portuguesas, l’oeuvre des « trois Marias ».
2. L’affirmation des femmes et les écritures du moi dans le récit contemporain portugais. Approche des représentations de la solitude, de l’exil intérieur et du bannissement de soi dans la vie sociale et privée, à partir de l’étude de récits contemporains d’Irene Lisboa (Solidão. Notas do punho de uma mulher), Maria Judite de Carvalho (Tanta Gente, Mariana et Seta Despedida),  Luísa Dacosta (Corpo Recusado). 

Lire plus

Objectifs

Intégrer l’écriture des femmes écrivaines dans le patrimoine littéraire portugais ;
développer l’étude d’œuvres littéraires oubliées par le canon ; développer les études de genre ;
promouvoir des travaux académiques sur ces auteures auprès de jeunes chercheurs.

Lire plus

Évaluation

Contrôle continu : contrôle en cours de formation. Dossier et exposé (env. 30 minutes)
Contrôle dérogatoire / Contrôle de seconde chance : 1 Une épreuve orale (exposé de 30 minutes) 

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Recherches en langue, littérature et civilisation de langue portugaiseCM24h

Pré-requis nécessaires

Portugais C1 – Français C1

Lire plus

Bibliographie

Corpus : Barreno, Horta, Velho da Costa, Novas Cartas Portuguesas, ed. anotada por Ana Luísa Amaral, Alfragide, Dom Quixote, 2010;  Lisboa, Irene, Solidão. Notas do punho de uma mulher (volume II), Lisboa, Presença, 1992 ; Carvalho, Maria Judite , Tanta Gente, Mariana, Mem-Martins, Publ. Europa-América, 1991, 6 ème éd.; Carvalho, Maria Judite, Seta Despedida, Mem-Martins, Publ. Europa-América, 1995;  Dacosta, Luísa, Corpo Recusado, Porto, Figueirinhas, 1985. Bibliographie passive: Barbosa,  Sara Marina, Irene Lisboa, o sujeito e o tempo, Lisboa, Colibri, 2019; Besse, Maria Graciete Percursos no Feminino, Lisboa, Ed. Ulmeiro, 2001 ; Esteves,  Besse, Maria Judite de Carvalho, une écriture en liberté surveillée, Paris, L’Harmattan, 2012; Ferreira, Ana Paula, A urgência de contar. Contos de mulheres dos anos 40. Lisboa, Caminho, 2001; Magalhães, Isabel Allegro O Tempo das Mulheres, A Dimensão Temporal na Escrita Feminina Contemporânea, Lisboa, Imprensa Nacional/Casa da Moeda, 1987 ; Morão, Paula, Irene Lisboa, vida e escrita, Lisboa, Ed. Presença, 1989 ; Morão, Paula (org.) Luísa Dacosta – Espelhos de palavras In memoriam, Guimarães, 2017; Rector, Monica, Mulher objecto e sujeito da Literatura Portuguesa, Porto, Ed. Universidade Fernando Pessoa, 1999.
Une bibliographie complémentaire sera remise par l’enseignant.    

Lire plus