Pratiques contemporaines de l'image et du son 2: « Écritures de la fiction »

  • ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement huitième semestre

Description

Le terme de fiction est un dérivé du latin fingere, qui signifie feindre, mais également modeler. Il faut donc déduire de l’étymologie qu’inventer une fiction consiste à forger un univers imaginaire, qui peut se donner les apparences de la réalité tout en étant séparé de cette réalité. Si la fiction s’écrit, c’est que l’écriture est elle- même un processus de construction qui peut déplier des mondes au fur et à mesure qu’ils se découvrent à nous. Romans et nouvelles en renouvellent à chaque fois l’expérience. Mais qu’en est-il au cinéma et, plus globalement, dans le champ de l’audiovisuel où la fiction s’élabore le plus souvent dans la rencontre et la conjugaison de deux écritures : l’écriture du scénario d’abord, sur laquelle prend racine ensuite l’écriture du tournage et du montage ? On connaît la fameuse formule de François Truffaut : « on tourne un film contre son scénario et on le monte contre le tournage ». Elle met en relief les tensions, les écarts ou, plus simplement, les différences qui existent entre la fiction telle qu’elle a pris forme dans un scénario et telle qu’elle devient dans le film achevé. L’objet de ce séminaire sera précisément de venir interroger et analyser ce qui se perd, mais aussi ce qui résiste du scénario dans son devenir film. Il s’agira, au fond, d’avoir en tête la phrase de la monteuse Suzanne Baron à Jean-Claude Carrière le jour où, le scénario des Vacances de Monsieur Hulot posé à côté du film engagé dans la table de montage, elle lui dit : « Tout le problème est de passer de ça à ça ».

Lire plus

Objectifs

Ce séminaire a pour objectif de former les étudiants à l’analyse dramaturgique des récits audiovisuels, à les amener à s’interroger sur certaines problématiques propres à l’écriture du scénario, à envisager de manière autant spéculative que créative et critique les rapports entre la forme écrite d’un film et sa forme visuelle et sonore.

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

  • Régime standard session 1 – avec évaluation terminale (1 seule note 100%) : oui= écrit de 3h
  • Régime dérogatoire session 1 (1 seule note 100%) : oui= écrit de 3h
  • Session 2 dite de rattrapage (1 seule note 100%) : oui= écrit de 3h

 

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Pratiques contemporaines de l'image et du son 2CM24h

Pré-requis nécessaires

- Solide culture cinématographique

- Intérêt avéré pour le scénario et l’écriture fictionnelle

- Bonne connaissance des théories du récit audiovisuel

- Maîtrise des concepts et des outils propres à l’analyse de films

- Maîtrise de l’expression écrite et orale en langue française

Lire plus

Compétences visées

  • Savoir analyser la construction et le potentiel dramaturgique d’un scénario
  • Savoir analyser le potentiel de mise en scène d’un scénario
  • Maîtriser certains outils dramaturgiques propres à la conception et l’écriture d’un scénario
  • Maitriser les concepts et les théories du récit audiovisuel
Lire plus

Bibliographie

Aristote, La Poétique, Paris, Le Livre de poche, 1990
Bonitzer (Pascal) et Carrière (Jean-Claude), Exercice du scénario, Paris, FEMIS, 1990

Chion (Michel), Écrire un scénario, Paris, Cahiers du cinéma/I.N.A., 1985
Delisse (Luc), L’Invention du scénario, Liège, Les Impressions nouvelles, 2006
Field (Syd), Scénario, Les bases de l’écriture scénaristique, Paris, Dixit, 2008
Larthomas (Pierre), Le Langage dramatique, PUF, Paris, 1972, 2005
McKee (Robert), Story, Paris, Dixit, 2001
Roth (Jean-Marie), L’Écriture de scenarios, Paris, Chiron, 2009
Vanoye (Francis), Scénarios modèles, modèles de scénarios, Paris, Nathan université, 1991

Lire plus

Ressources pédagogiques

Des documents seront régulièrement déposés sur l’espace dédié au séminaire de la plateforme « Coursenligne ».

Lire plus