Linguistique développementale

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

Ce cours présentera le développement des principaux processus de traitement du langage (phonologique, lexical, syntaxique, morphosyntaxique) tout au long de la vie. L’accent sera mis sur la plasticité cognitive et la neuroplasticité observées au cours du développement linguistique. En particulier, l’hypothèse de la retrogenèse des processus de traitement sera explorée en comparant le fonctionnement linguistique chez l’enfant et chez l’individu âgé. D’un point de vue fonctionnel, nous étudierons comment se construit une représentation significative d’une phrase donnée. À cet égard, nous nous pencherons sur trois processus langagiers impliqués dans ce mécanisme, la reconnaissance des mots (accès au lexique), l’intégration lexicale-sémantique dans un énoncé plus large (unification) et le traitement de la syntaxe. Les grandes théories fonctionnelles de l’acquisition du langage en linguistique ainsi que les modèles cognitifs et neurocognitifs de la compréhension des phrases proposés en psycholinguistique seront présentés. Nous illustrerons les cours par des études conduites en linguistique et en psycholinguistique qui s’appuient sur des données comportementales et d’imagerie cérébrale (électroencéphalographie - EEG et Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle - IRMf), mais aussi sur des données attestées dans des corpus linguistiques.

Lire plus

Objectifs

Présenter la dynamique du système de compréhension et de production du langage chez l’enfant, l’adulte et l’individu âgé. Rappeler les grands cadres théorique de la linguistique développementale ainsi que les outils méthodologiques utilisés en psycholinguistique pour tester les hypothèses formulées à partir des théories linguistiques fonctionnalistes et les modèles de traitement en psycholinguistique. Conduire les étudiants à réfléchir à des notions centrales en linguistique développementale et en neurocognition telles que la plasticité, la latéralité hémisphérique, la maintenance, la compensation fonctionnelle, la retrogenèse.

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

 

  • Régime standard session 1 – avec évaluation continue (au moins 2 notes, partiel compris) : 2 épreuves : un DM comptant pour 50%, et un DST de 2 heures à la fin du semestre comptant pour 50%

 

Les épreuves visent à tester l’acquisition des compétences visées tant au plan théorique (savoirs) qu’au plan méthodologique (savoir-faire).

 

  • Session 2 et régime dérogatoire: un DST de 2 heures
Lire plus

Heures d'enseignement

  • Linguistique développementaleCM24h

Pré-requis nécessaires

Psycholinguistique et/ou

Linguistique théorique et descriptive

Méthodologie expérimentale

Lire plus

Contrôle des connaissances

Information à venir

Lire plus

Compétences visées

Acquérir des connaissances théoriques et méthodologiques sur le développement du langage tout au long de la vie à l’interface de la linguistique développementale, la psycholinguistique et des neurosciences cognitives.

Développer un esprit critique capable de confronter différentes hypothèses théoriques et de discuter la validité des données au regard d’une procédure de falsification des théories et modèles.

Lire plus

Bibliographie

Brickman, A. M., Meier, I. B., Korgaonkar, M. S., Provenzano, F. A., Grieve, S. M., Siedlecki, K. L., ... & Zimmerman, M. E. (2012). Testing the white matter retrogenesis hypothesis of cognitive aging. Neurobiology of aging33(8), 1699-1715.

 

Elman, J. L. et al. (1996). Rethinking Innateness : A Connectionist Perspective on Development, Cambridge MA, MIT Press.

 

Ferreira, F., Christianson, K., & Hollingworth, A. (2001). Misinterpretations of garden-path sentences: Implications for models of sentence processing and reanalysis. Journal of psycholinguistic research30(1), 3-20.

 

Frazier, L., Carlson, K., & Clifton Jr, C. (2006). Prosodic phrasing is central to language comprehension. Trends in cognitive sciences10(6), 244-249.

Friedrich, M., & Friederici, A. D. (2005). Lexical priming and semantic integration re£ected in the event-related potential of 14-month-olds. NeuroReport, 16(6), 653-656.

 

Friederici, A. D., & Thierry, G. (2008). Early language development, Amsterdam, Benjamins.

 

Kail, M. (2004). Développement du langage et plasticité : l’innéisme en question. Bulletin d’histoire et d’épistémologie des sciences de la vie, 11, 39-73.

 

Kail, M. & Fayol, M. (2000). L’acquisition du langage, T1 : “Le langage en émergence : de la naissance à 3 ans », Paris, PUF.

 

Kamiloff-Smith, A. (1992). Beyond modularity. A developmental perspective on cognitive science, Cambridge, MIT Press.

 

Pynte, J. (1996). Prosodic breaks and attachment decisions in sentence parsing. Language and cognitive processes11(1-2), 165-192.

 

Reisberg, B., Franssen, E. H., Hasan, S. M., Monteiro, I., Boksay, I., Souren, L. E., ... & Kluger, A. (1999). Retrogenesis: clinical, physiologic, and pathologic mechanisms in brain aging, Alzheimer’s and other dementing processes. European Archives of Psychiatry and Clinical Neuroscience249(3), S28-S36.

 

Shafto, M. A., & Tyler, L. K. (2014). Language in the aging brain: The network dynamics of cognitive decline and preservation. Science Translational Medicine, 346(6209), 583-587.

 

Slobin, D. J. (ed.). The crosslinguistic study of language acquisition, Hillsdale, NJ, Erlbaum, 1985-1997.

 

Tomasello, M. (2003). Constructing a language: A usage-based theory of language acquisition. Harward University Press, Cambridge, Harward University Press.

Warner, J., & Glass, A. L. (1987). Context and distance-to-disambiguation effects in ambiguity resolution: Evidence from grammaticality judgments of garden path sentences. Journal of Memory and Language26(6), 714-738

Lire plus

Ressources pédagogiques

Information à venir

Lire plus