Psycholinguistique

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

Ce cours est centré sur l’étude de deux grands mécanismes cognitifs impliqués dans le traitement du langage, qui sont l’accès au lexique mental et la compréhension des phrases. L’étude de ces mécanismes conduira à introduire les principaux cadres théoriques méthodologiques et modèles de traitement du langage en pyscholinguistique. Nous approcherons l’étude de la compréhension des phrases en décomposant les différents processus impliqués tout au long de la chaîne de traitement : 1) récupération des informations lexicales en mémoire à long terme, 2) processus généraux de contrôle cognitif (mémoire de travail verbal, attention, inhibition), 3) unification sémantique et syntaxique au niveau de la phrase, et 4) prédiction des mots à venir à partir de l’analyse/ré-analyse du contexte linguistique construit en temps-réel. Ces différents processus seront discutés à partir d’études expérimentales conduites en électroencéphalographie (EEG), avec comme marqueurs les potentiels évoqués et les oscillations neuronales. Nous élargirons notre réflexion en considérant le fonctionnement de ces processus dans différentes langue des signes, dont la Langue des Signes Française (LSF) en nous appuyant sur des études récentes en EEG. Enfin, nous examinerons la compréhension de phrases intégrées dans les textes et les discours afin d’ouvrir de nouvelles perspectives sur la question de la référence et de son marquage linguistique.    

Lire plus

Objectifs

Étudier expérimentalement à partir de données comportementales et de neuroimagerie les processus de traitement impliqués dans le mécanisme de compréhension des phrases en langue vocale et avec une illustration en langues des signes. Sensibiliser les étudiants à la démarche experimentale pour étudier un phénomène cognitif comme la compréhension des phrases. Fournir des connaissances sur l’architecture fonctionnelle et structurelle des principaux modèles neurocognitifs de compréhension des phrases.

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

  • Régime standard session 1 – avec évaluation terminale (1 seule note) : DST de 2 heures

 

L’épreuve terminale vise à tester l’assimilation des cadres théoriques, des termes et concepts exposés en cours ainsi que la compréhension de la méthodologie expérimentale à partir des recherches qui auront pu être présentées.

 

  • Session 2 dite de rattrapage et régime dérogatoire  : un partiel de 2 heures (même principes que pour la session 1)
Lire plus

Heures d'enseignement

  • PsycholinguistiqueCM24h

Pré-requis nécessaires

Psycholinguistique et/ou

Linguistique théorique et descriptive

Méthodologie expérimentale

Lire plus

Contrôle des connaissances

Information à venir

Lire plus

Compétences visées

Acquérir des connaissances théoriques et méthodologiques sur la compréhension du langage à l’interface de la linguistique, la psycholinguistique et des neurosciences cognitives.

Développer un esprit critique capable de confronter différentes hypothèses théoriques et de discuter la validité des données au regard d’une procédure de falsification des théories et modèles. Comprendre le bénéfice de l’approche expérimentale pour étudier des phénomènes cognitifs.

Lire plus

Bibliographie

Aitchison, J. (2008).The Articulate Mammal: An introduction to psycholinguistics. Routledge, Taylor & Francis

Group, London and New York.

Bogliotti, C., Perin, P., & Isel, F. (2020). Role of age of acquisition on semantic processing : Electrophysiological evidence from an Event-related potentials with deaf native and late adult signers. Sign Cafè 2, Catane, Sicile.

 

Charolles, M. (2002). La référence et les expressions référentielles en français. Paris, Ophrys

 

Duval C., Piolino P. Bejanin A, Laisney M., Eustache F., Desgranges B. (2011). La théorie de l’esprit: aspects

conceptuels, évaluation et effets de l’âge. Revue, Neuropsychol, 3 (1), 41-51.

 

Fiori, N., & Isel, F. (2012). Les neurosciences cognitives. 2e édition. Edition Armand Colin, Paris.

 

Friederici, A. (2011). The brain basis of language processing: from structure to function. Physiological Reviews, 91,

1357-1392.

 

Gutiérrez, E., Müller, O., Baus, C., & Carreiras, M. (2012). Electrophysiological evidence for phonological priming in Spanish Sign Language lexical access. Neuropsychologia50(7), 1335‑1346. https://doi.org/10.1016/j.neuropsychologia.2012.02.018

 

 

Hänel-Faulhaber, B., Skotara, N., Kügow, M., Salden, U., Bottari, D., & Röder, B. (2014). ERP correlates of German Sign Language processing in deaf native signers. BMC Neuroscience15(1), 62. https://doi.org/10.1186/1471-2202-15-62

 

Isel, F., & Kail, M. (2019). From lesion studies to network connectivity in language across the lifespan. In:

Neuroplasticity, connectivity, and language processing across lifespan. Special Issue in Brain and Cognition, 71

134.

Isel, F., Hahne, A., Maess, B., & Friederici, A. D. (2007). Neurodynamics of sentence interpretation: ERP evidence

from French. Biological Psychology, 74, 337-346.

 

Kutas, M., & Federmeier, K. D. (2011). Thirty years and counting: Finding meaning in the N400 component of the

event related brain potential (ERP). Annual Review of Psychology, 62, 621-647.

 

Lam, N. H. L., Schoffelen, J.-M., Uddén, J., Hultén, A., & Hagoort, P. (2016). Neural activity during sentence

processing as reflected in theta, alpha, beta, and gamma oscillations. NeuroImage, 142, 43-54.

 

Shen, W., Fiori, N., & Isel, F. (2016). Nature of the P600 in semantically anomalous sentences: Evidence from ERP

source localisation. NeuroReport, 27(7), 548-558.

 

Warren, P. (2019). Introducing psycholinguistics. Cambridge Introductions to Language and Linguistics.

Lire plus

Ressources pédagogiques

Information à venir

Lire plus