Domaine : Droit, Economie, Gestion

 
Mention : Sciences Economiques et Sociales [Master]

Métiers de l'emploi et du travail (MeT)

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Sciences sociales et administration

Présentation

(OFFRE EN COURS DE CONSTRUCTION)

MET est un parcours du Master Sciences économiques et sociales dont l’objet est de former des étudiants à l’analyse des mutations de l’emploi et du travail et aux métiers des ressources humaines et du dialogue social.

Dans un contexte de montée en puissance de la digitalisation et de l’émergence de nouvelles formes d’organisation du travail qui bouleversent les pratiques de travail et les formes d’emploi, le parcours MET vise la nécessaire maîtrise de savoirs opérationnels tout en assumant son ambition et sa spécificité de promouvoir les qualités réflexives et intellectuelles qui seront indispensables à ses étudiants durant toute leur carrière.

Dans la lignée de l’ancien parcours ATOGE dont il prend la suite, le parcours MET articule les apports de quatre disciplines indispensables à la compréhension des questions du travail, de l’emploi, des ressources humaines et de leurs enjeux opérationnels : l’économie, la sociologie, le droit et la gestion.

Les enseignements sont organisés en quatre grands ensembles organisés autour de l’acquisition de savoirs théoriques et pratiques, d’une part, d’apprentissages individuels et de travaux collectifs, d’autre part : des cours consacrés aux apports de la sociologie, de l’économie, du droit et de la gestion à l’analyse du travail et de l’emploi ; des cours et des conférences portant sur des objets précis comme la santé au travail, à la formation professionnelle, aux politiques et aux institutions locales de l’emploi, ou encore la question de la diversité et des discriminations ; des séminaires permettant des approfondissements et une personnalisation du parcours ; des enseignements d’ouverture sur des terrains professionnels ainsi que des stages pour ceux des étudiants qui s’orientent dans ce parcours dans une logique de professionnalisation.

Lire plus

Organisation

Le parcours MET s’organise en 4 semestres de 30 crédits soit 120 crédits pour les deux années de Master SES-MET. La spécialisation est croissante : au premier semestre du Master 1 des cours fondamentaux en Droit, Économie et Sociologie, des cours de méthodologie, d’anglais et le choix d’un séminaire d’ouverture s’adressent à tous les étudiants quel que soit leur parcours (21 ects). Une pré-spécialisation MET s’opère néanmoins dès le premier semestre de Master 1 (9 ects). Le second semestre du Master 1 est constitué d’un parcours spécialisé (12 ects), d’un cours d’anglais de 3 ects et se clôt par un stage ou par la rédaction d’un mémoire de recherche (15 ects).

Le premier semestre du M2 MET se compose de trois enseignements fondamentaux en sociologie, en économie et en droit (10,5 ects). Deux cours privilégient une entrée thématique : la santé au travail, la formation professionnelle, les politiques publiques territoriales de l’emploi, ou encore la question de la diversité et des discriminations (6 ects). Ils sont complétés au choix par un enseignement d’ouverture au monde professionnel ou par un enseignement portant sur la question de la justice sociale (3 ects). De même, les étudiants ont ensuite le choix de « spécialisation » entre un séminaire de GRH ou un séminaire de leur choix dans l’ensemble de la banque de l’université (en économie, en sociologie…) (4,5 ects). Un cours d’anglais (3 ects) et un projet collectif (1,5 ects) complètent ce premier semestre du M2.

Le second semestre se compose de quatre cours en sociologie, économie, droit et gestion (12 ects) et s’achève par un stage ou par la rédaction d’un mémoire de recherche (15 ects) et d’un cours de méthodologie qui les accompagne (3 ects).

Lire plus

Stages

Stage

Obligatoire

Durée du stage

2 mois minimum en Master 1 et 3 mois en Master 2

Programme

Sélectionnez un programme

M1 - Sciences Economiques et Sociales (MET)

M2 - Sciences Economiques et sociales (MET)

Admission

Conditions d'accès

Capacité d’accueil globale de la mention en M1 : 50

Modalités de recrutement :

Le recrutement ne prévoit aucune épreuve écrite et/ou orale : recrutement uniquement sur dossier pour tous les étudiants.

Critères de recrutement :

Profil du candidat (licences d’AES, de Sciences Sociales, de Sciences économiques, de Sociologie, élèves de prépas B/L, ECE, ECS, écoles de commerce etc.), résultats académiques et éléments de motivations précisés dans la lettre de candidature. Conformément à la délibération du CA, il est attendu des candidats qu’ils montrent l’adéquation de leur formation antérieure et de leur projet professionnel avec la formation visée.

Mentions de Licences conseillées :

Licences de Sciences sociales, de Sociologie, d’Economie, d’Administration Economique et Sociale, de Sciences politiques, élèves de prépas B/L, ECE, ECS, Ecoles de commerce.

Les candidats titulaires d’autres diplômes pourront également candidater (procédure de validation des acquis académiques ou des études antérieures, notamment).

En matière d’acquis académiques, le recrutement se fondera sur la prise en compte du niveau de l’étudiant à partir des résultats des années antérieures.

Les pièces constitutives du dossier sont les pièces communes aux candidatures de Master (cf. délibération du Conseil d’Administration de l’Université Paris Nanterre relative aux admissions en Master subordonnées à l’examen du dossier du candidat)

Dates de dépôt des candidatures : se référer à ecandidat.parisnanterre.fr

Lire plus

Et après

Insertion professionnelle

Les débouchés professionnels de ce parcours sont nombreux, ils peuvent prendre en particulier trois directions :

- Les métiers des ressources humaines (dans les domaines du recrutement, de la formation professionnelle, de la GPEC, des paies et salaires, de la RSE, des relations sociales, de la gestion de la diversité et du handicap, des conditions de travail…) ;

- Les métiers de la recherche ou des études socio-économiques (dans la sphère académique, dans les services d’études des grandes administrations, dans des cabinets de conseil…).

- Les métiers du dialogue social (dans des cabinets d’expertise, de conseil ou de formation, dans des organisations syndicales et patronales …)

Lire plus