Philosophie du langage ou de la logique

  • ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

Que peuvent les machines ? Petite philosophie de l’intelligence artificielle par l’exemple

Les machines peuvent-elles penser ? C’est la question posée par les pionniers de la réflexion sur l’intelligence artificielle qui, de Turing à Searle, y voient l’occasion de mieux comprendre aussi bien l’humain que les ordinateurs. La technique a cependant pris d’autres voies, et si les intelligences artificielles sont encore aujourd’hui loin de nous apparaître comme des machines conscientes, les progrès accomplis dans le domaine de l’analyse d’images ou du traitement du langage viennent légitimer l’idée selon laquelle les machines pourraient, sinon penser, du moins voir ou comprendre. Faut-il considérer qu’il ne s’agit là que de métaphores au mieux enthousiastes, au pire trompeuses, ou bien ces technologies construisent-elles réellement de nouvelles manières de représenter le monde ? Cette question sera le fil rouge du cours, au long duquel il s’agira à la fois de travailler les textes classiques de la philosophie de l’intelligence artificielle et d’analyser la signification conceptuelle des avancées récentes dans le domaine controversé que reste l’intelligence artificielle.

Lire plus

Objectifs

Le cours propose un éclairage historique et/ou thématique sur une ou plusieurs problématiques vivantes de la philosophie du langage, de la logique ou des sciences formelles.

Lire plus

Évaluation

  • Formule standard session 1 : Contrôle continu. La note finale est la moyenne d’un devoir à la maison (50%) et d’une épreuve sur table en 4 heures (commentaire de texte ou dissertation, 50%).
  • Formule dérogatoire session 1 : Examen terminal. Une épreuve sur table en 4 heures (question de cours sous forme de dissertation) + un oral de 20 minutes.
  • Session 2 : Examen terminal. Une épreuve sur table en 4 heures (question de cours sous forme de dissertation) + un oral de 20 minutes.
Lire plus

Heures d'enseignement

  • Philosophie du langage ou de la logique CM24h

Pré-requis nécessaires

Bonne maîtrise orale et écrite de la langue française. Culture philosophique solide appuyée sur la lecture personnelle de quelques œuvres majeures de l’histoire de la philosophie. Familiarité avec le vocable et les outils d’analyse de la philosophie générale des sciences ; rudiments de théorie de la connaissance et de philosophie de la logique (modes de raisonnement et d’inférence). Capacité à dégager le sens général et la logique d’ensemble de plusieurs textes à partir de leur confrontation critique.

Lire plus

Compétences visées

Compréhension du mode de conceptualité propre à l’analyse du langage et aux différents courants de la philosophie de la logique et des sciences formelles. De façon générale : maîtrise des méthodes d’exposition et des procédés argumentatifs de l’essai ou de la dissertation ; maîtrise de la technique de l’explication de texte et du commentaire ; examen critique des concepts-clés et problématisation des questions ; capacité à recontextualiser, à partir d’un ou de plusieurs concepts, certaines grandes questions de l’histoire de la philosophie, mais aussi à repérer la reprise ou la réélaboration contemporaine de grands thèmes ou notions issus de la philosophie antique ou moderne.

Lire plus

Bibliographie

  • Hubert DREYFUS, Intelligence artificielle, mythes et limites, JG. Ganascia, Paris, Flammarion, 1984.
  • John Searle, « Esprits, cerveaux et programmes », E. Duyckaerts, in Quaderni, 1987, vol. 1, pp. 65-96.
  • Alan TURING, « Les ordinateurs et l’intelligence », 1950, trad. P. Blanchard in A. TURING, La machine de Turing, Paris, Seuil, 1995.Dégremont, GF, 1998.
  • Norbert WIENER, La cybernétique, Paris, Seuil, 2014.
Lire plus