Philosophie morale ou politique

  • ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

L’homme parfait dans la philosophie arabo-musulmane des Xe-XIIIe siècles

Le cours présentera l’élaboration du concept d’homme parfait (al-insân al-kâmil) et les discussions autour de lui chez quelques philosophes arabo-musulmans (falâsifa) des Xe-XIIIe siècles comme al-Fârâbî, Ibn Miskawayh et Ibn Ṭufayl, en soulignant à la fois leurs emprunts aux sources grecques (Platon, Aristote, Plotin) et leurs relations complexes avec les doctrines du shi’isme et du soufisme. Des textes se dégage une conception de la vertu et de la perfection humaines tantôt ordonnée à un projet politique, suivant l’idéal platonicien du philosophe-roi, tantôt détachée des préoccupations politiques, sociales, voire éthiques, au profit d’une voie purement contemplative et, à la limite, mystique. Le concept d’homme parfait, qui a bien sûr à voir avec celui du sage ou du philosophe parfait, soulève ainsi plusieurs questions. Celle de sa nature : est-il humain ou divin ? Celle de ses conditions : est-il dépendant de la vie sociale ou étranger à elle ? Enfin celle de sa finalité : doit-il exercer le gouvernement de la Cité, faire son seul salut personnel, ou encore détenir une forme de souveraineté invisible ? Nous verrons ainsi comment la philosophie en Islam a pensé à nouveaux frais des problèmes fondamentaux de la philosophie antique. 

Lire plus

Objectifs

Le cours propose un éclairage historique et/ou thématique sur une ou plusieurs problématiques vivantes de la philosophie morale ou politique. Dans la mesure où les débats contemporains peuvent se nourrir de la relecture de grands classiques, on sera attentif aux enjeux liés à la réévaluation de certaines traditions ou problématiques (théories de la justice et du contrat social, libéralisme(s), socialisme(s), féminisme(s), écologie politique et cosmopolitisme, actualité de la philosophie morale antique dans le sillage de l’éthique des vertus ou du « care », théories des droits humains, théories de la reconnaissance, etc.).

Lire plus

Évaluation

  • Formule standard session 1 : Contrôle continu. La note finale est la moyenne d’un devoir à la maison (commentaire de texte, 50%) et d’une épreuve sur table en 2 heures (question de cours sous forme de dissertation ou commentaire de texte, 50%).
  • Formule dérogatoire session 1 : Examen terminal. Une épreuve sur table en 4 heures (question de cours sous forme de dissertation ou commentaire de texte) + un oral de 20 minutes.
  • Session 2 : Examen terminal. Une épreuve sur table en 4 heures (question de cours sous forme de dissertation ou commentaire de texte) + un oral de 20 minutes.
Lire plus

Heures d'enseignement

  • Philosophie morale ou politique CM24h

Pré-requis nécessaires

Bonne maîtrise orale et écrite de la langue française. Culture philosophique solide appuyée sur la lecture personnelle de quelques œuvres majeures de l’histoire de la philosophie morale ou politique. Familiarité avec le vocable et les outils d’analyse de cette discipline. Capacité à dégager le sens général et la logique d’ensemble de plusieurs textes à partir de leur confrontation critique.

Lire plus

Compétences visées

Compréhension du mode de conceptualité propre à certains courants de la philosophie morale et politique, à travers la fréquentation de corpus précis. De façon générale : maîtrise des méthodes d’exposition et des procédés argumentatifs de l’essai ou de la dissertation ; maîtrise de la technique de l’explication de texte et du commentaire ; examen critique des concepts-clés et problématisation des questions ; capacité à recontextualiser, à partir d’un ou de plusieurs concepts, certaines grandes questions de l’histoire de la philosophie, mais aussi à repérer la reprise ou la réélaboration contemporaine de grands thèmes ou notions issus de la philosophie antique ou moderne.

Lire plus

Bibliographie

  • Platon, La République, traduction et édition au choix (livres IV à IX ; à réviser).
  • Aristote, Ethique à Nicomaque, traduction et édition au choix (livres I à IV + X ; à réviser).
  • Al-Fârâbî, Opinions des habitants de la cité vertueuse, trad. A. Cherni, Paris, Albouraq, 2011 (œuvre étudiée en lecture suivie).
  • Miskawayh, Traité d’éthique, trad. M. Arkoun, Paris, Vrin, 1980-2010 (œuvre étudiée en lecture suivie).
  • Ibn Tufayl L’Éveillé, trad. L. Gauthier, Paris, Libretto, 2017 (œuvre étudiée en lecture suivie)
Lire plus