• Niveau d'étude

    BAC +5

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Sciences sociales et administration

  • Volume horaire

    24h

  • Période de l'année

    Enseignement neuvième semestre

Description

Qu’est-ce qu’une société juste ?

La première partie du cours (50 % du cours) présente les différentes réponses données par les principales théories de la justice sociale (utilitarismes, libertarianisme, approches de Rawls, Dworkin, Sen, Roemer…). On consacre un chapitre à chacune de ces théories, dans lequel on rappelle le contexte intellectuel qui a entouré sa formulation, on présente ses postulats fondamentaux (conséquentialisme ou procéduralisme, conception objective ou subjective du bien-être…), son point de vue sur ce qu’est une société juste ainsi que les critiques internes et externes qui lui ont été adressées. Dans la deuxième partie, plus interactive, de chaque chapitre, on présente les méthodes utilisées pour étudier le degré d’adhésion de la population aux théories présentées et les facteurs qui affectent le ‘compas moral’ des gens (questionnaires sur vignettes, expériences en laboratoire…). Pour chaque chapitre on réalisera en cours un de ces questionnaire ou une de ces expériences. L’objectif est double : 1) que les étudiants et les étudiantes réfléchissent sur leurs propres postulats éthiques et leurs limites et 2) que l’on discute à partir de ces exemples concrets des apports et des limites des méthodes de collecte de données utilisées en sciences sociales.

La deuxième partie du cours est plus descriptive (25 % du cours). Il s’agit de présenter aux étudiants et aux étudiantes l’état des lieux de la mesure et du niveau des inégalités sociales en France et dans le monde.

La troisième partie est une partie appliquée (25 % du cours). Il s’agit d’étudier des débats de société contemporains, où entrent en conflit plusieurs visions de ce qui est juste. Une séance du cours sera consacrée à la méthode de la présentation orale. Ensuite, l’état des lieux de chacun des débats choisis fera l’objet d’un exposé réalisé par un groupe d’étudiants et d’étudiantes. Après cet exposé, on discutera en cours, de façon interactive, 1) de la façon dont chacun des courant éthique vu dans la première partie du cours aborderait la question étudiée, et 2) d’éventuelles mesures à prendre / règles à changer.

Plan

Partie I. Qu’est-ce qu’une société juste ? Une question, plusieurs réponses

  1. Les utilitarismes (classique et parétien)
  2. L’approche rawlsienne
  3. Les égalitaristes libéraux (Sen, Dworkin, Roemer)
  4. Les libertariens

Partie II. Les inégalités sociales aujourd’hui en France et dans le monde : où en est-on ?

  1. Indicateurs de mesure des inégalités
  2. Inégalités mondiales : déclin ou exacerbation ?
  3. France : inégalités sociales et redistribution

Partie 3. Débats éthiques contemporains

  1. [Méthode : présenter à l’oral : attendus, trucs et astuces, ce qu’il faut éviter]
  2. Exemples de débat possibles (la liste est susceptible d’évoluer chaque année) : l’euthanasie, les outils de lutte contre la discrimination directe et indirecte, la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe, le transhumanisme, le conditionnement des soins de santé à l’observance des traitements, les enjeux de la police préventive…
Lire plus

Évaluation

Session 1 : la note finale sera composée

  • d’un exposé oral portant sur l’étude éthique d’une question de société
  • d’une épreuve sur table en deux heures (questions de cours)

Session 2 : Une épreuve sur table en deux heures (questions de cours)

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Justice sociale et inégalitésCM24h

Pré-requis nécessaires

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour suivre ce cours.

Lire plus

Compétences visées

  • Connaître les principales théories de la justice sociale
  • Comprendre comment se mesure l’inégalité et connaître l’état des lieux des inégalités sociales aujourd’hui en France et dans le monde
  • Être capable de réaliser l’analyse d’une situation concrète ou d’un débat social contemporain d’un point de vue éthique  
Lire plus

Bibliographie

Arnsperger C., Van Parijs P., 2000, Éthique Économique et sociale, Paris, La Découverte, Coll. Repères (n°300) 

Fleurbaey M., 1996, Théories Économiques de la Justice, Paris, Economica

Gaertner W., Schokkaert E., 2012, Empirical Social Choice: Questionnaire-Experimental Studies on Distributive Justice, Cambridge University Press 

Roemer J.E., 1996, Theories of Distributive Justice, Cambridge (Mass.), Harvard University Press

Stanford Encyclopedia of Philosophy (http://plato.stanford.edu/)

Lire plus