• ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Sciences sociales et administration

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

Ségrégation, mixité et fragmentation sociale représentent de grands enjeux des villes contemporaines, qu’il s’agisse des métropoles, des villes centres et de leurs banlieues ou des petites villes. Comment les inégalités donnent-elles forme à la ville et comment la ville contribue-t-elle à les accentuer ou à les réguler ? Quels sont les processus qui fabriquent la ségrégation et comment la mesurer ? Quelles représentations culturelles et quelles formes de mouvements sociaux engendrent les inégalités ? Ce cours reviendra sur ces notions essentielles discutées par les sciences sociales en mobilisant une approche intersectionnelle articulant enjeux de classe, de race et de genre. La discussion théorique sera complétée de présentations empruntés nords et des suds permettant d’analyser différentes configurations urbaines et la part des politiques publiques dans les processus ségrégatifs.

Lire plus

Objectifs

Ce cours vise à donner aux étudiants des repères théoriques leur permettant d’aborder les questions des inégalités dans l’espace urbain et à les ouvrir à une littérature française et internationale. Il vise aussi à leur permettre de construire un point de vue critique sur les politiques publiques urbaines et à appréhender quelques ressorts des dynamiques de différenciations sociales dans l’espace urbain.

Lire plus

Évaluation

L’évaluation se fait en contrôle continu par des travaux individuels

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Ségrégation, mixité, fragmentation urbaine CM24h

Pré-requis nécessaires

Compétences visées

Analyse et discussion de textes et de concepts essentiels pour comprendre les enjeux urbains contemporains

Lire plus

Bibliographie

Bibliographie

. Barthel, P.-A. et C. Dèbre (2010), “Dans la 'cuisine' de la mixité : retour sur des expérimentations nantaises.” Espaces et sociétés, 1, 140-141, 75-91.

. Brun J. et Rhein C. (1994), La ségrégation dans la ville, Paris, L’Harmattan, Col Habitat et Sociétés..

. Burgess E.W (1925, 1979) »The Growth of the City : an Introduction to a Research Project, dans Park, Burgess et McKenzie, The City, University of Chicago Press, traduit dans Grafmeyer Y. et Joseph I., L’Ecole de Chicago. Naissance de l’Ecologie Urbaine, Paris, Flammarion, Col Champ urbain,; 1ère édition.

. Chamboredon J.-C et Lemaire M. (1970), " Proximité spatiale et distance sociale. Les grands ensembles et leur peuplement". Revue Française de Sociologie, vol XI, n°1.

 

. Charmes E., Launay L., Vermeersch S., (2019) Quitter Paris ? Les classes moyennes entre périphéries et centres, Créaphis,

. Clerval, A.« Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Espace, Société, Territoire, document 505, mis en ligne le 20 juillet 2010, consulté le 22 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/23231 ; DOI : 10.4000/cybergeo.23231

. Didier S. et Philifert P. (2019), Droit à la ville au Sud et construction des légitimités ordinaires, Annales de Géographie, n°729-730.

. Donzelot J. (2004), « La ville à trois vitesses : relégation périurbanisation, gentrification», Esprit, n°3-4, mars-avril.

. Fleury Antoine, Jean-Christophe François, Hélène Mathian, Antonine Ribardière et Thérèse Saint- Julien, (2012) «Les inégalités socio-spatiales progressent-elles en Île-de-France?», Métropolitiques, 12 décembre 2012. URL

. Gans, H. (1961), “The balanced Community: Homogeneity or Heterogeneity in Residential Areas ? ”, Journal of the American Institute of Planners, XXVII, n.3,

. Lapeyronnie, D. (2008). Ghetto urbain : ségrégation, violence, pauvreté en France aujourd’hui, Paris, Laffont

. Le Goix R. (2001), « Les communautés fermées dans la ville des Etats-Unis. Aspect géographique d’une sécession urbaine, L’Espace géographique, n°1.

. Merklen, D. (2009) Quartiers populaires, quartiers politiques, La Dispute

.Halbwachs M. (1932, 1979), « Chicago : expérience ethnique », Annales d’histoire économique et sociale, t. IV, réédité dans Grafmeyer Y. et Joseph I., L’Ecole de Chicago. Naissance de l’Ecologie Urbaine, Paris, Flammarion, Col Champ urbain,; 1ère édition.

. Oberti Marco (2005), « Différenciation sociale et scolaire du territoire : inégalités et configurations locales », Sociétés contemporaines 2005/3, n°59-60.

. .Préteceille Edmond (2006) « La ségrégation sociale a-t-elle augmenté ? La métropole parisienne entre polarisation et mixité », Sociétés contemporaines, vol. 2, n° 62, p. 69-93.

. Renahy, N. 2010 « Classes populaires et capital d’autochtonie. Genèse et usages d’une notion », Regards sociologiques, 40, p. 9-26.

. Roncayolo, M. (2002), Lectures de villes : Formes et temps, Marseille, Parenthèses.

. Topalov, C. (2006-a), « Maurice Halbwachs et les sociologues de Chicago », Revue Française de Sociologie, 47-3.

. Wacquant Loïc, Parias urbains. Ghetto, banlieues, État. La Découverte, Paris, 2006.

. Wilson, W.J, (1987), The Truly Disadvantaged : the Inner City, the Underclass, and Public Policy, Chicago, Chicago University Press, (trad. fr. Les oubliés de l'Amérique, Paris 1994).

Lire plus