Philosophie sociale et politique 2

  • ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    42h

  • Période de l'année

    Enseignement troisième semestre

Description

Cours magistral (M. Haber)

 

De Hegel à Marx

 

Peu de penseurs ont eu autant d’influence sur le cours des idées, voire sur le cours des choses, que Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) et Karl Marx (1818-1883). Partant de l’idée selon laquelle l’Histoire est à la fois évolution (transformations, développements) et contradiction (oppositions, tensions, crises), ils ont élaboré de nouvelles façons de penser le monde et l’être humain qui y agit. Le cours prendra la forme d’une présentation générale de ce moment décisif de l’histoire de la pensée moderne.

TD de Mme Santoro

Modèles de la reconnaissance : Hegel, Marx, Honneth

 Depuis l’ouvrage d’Axel Honneth, La lutte pour la reconnaissance (Kampf um Anerkennung, 1992), la notion de reconnaissance est devenue centrale dans le débat philosophique contemporain en tant que principe constitutif de la construction identitaire. Afin de reconstruire la genèse de cette notion, dans ce cours nous retracerons dans un premier temps la conception hégélienne de la reconnaissance ; nous étudierons ensuite le renversement critique de l’idéalisme hégélien effectué par Marx, en nous intéressant notamment à ses réflexions de jeunesse sur le processus productif et la dynamique de l’aliénation ; nous analyserons enfin la réactualisation contemporaine du modèle hégélien de la reconnaissance proposée par Honneth.

TD de M. Capdevila

La violence chez Hegel et Marx

TD de M. Mégret

Le problème des institutions sociales de Hegel à Marx

À partir de l'étude de corpus détaillés, ce TD cherchera à comprendre en quoi la philosophie sociale et politique de G.W.F. Hegel comme celle de Karl Marx fournissent des ressources utiles pour penser le monde social dans lequel nous évoluons et à donner sens à son histoire. En ce sens, le biais des institutions sociales (le travail, le marché, les corporations, la religion ou encore l'État et la morale instituée), nous permettra d'identifier quelques grandes clefs d'entrée concrètes dans l'œuvre parfois aride de ces philosophes. Par l'identification de continuités et de ruptures entre les textes respectifs de ces deux figures de la pensée occidentale, le cours proposera donc une reconstruction progressive du modèle hégélien de la Sittlichkeit [éthicité] et de celui du matérialisme historique chez Marx. Ainsi, nous verrons comment, avec Hegel et avec Marx, une science proprement moderne du social a pu émerger des méandres de la réflexion philosophique.

Lire plus

Objectifs

Il s’agit d’approfondir ses connaissances dans le domaine de la philosophie sociale et politique. L’évolution des idées philosophiques à l’époque moderne, depuis l’émergence des théories du contrat, au XVIIe siècle, jusqu’aux thèmes caractéristiques des Lumières puis à la pensée post-révolutionnaire axée sur la “question sociale”, au XIXe siècle, servira d’arrière-plan à l’enseignement.

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

Régime standard session 1

• TD : La note est constituée d'au moins deux épreuves, dont une en temps limité. La nature de l'épreuve (examen en temps limité, QCM, devoir maison, dossier, oral, etc.) et la pondération des notes seront communiquées par l'enseignant·e en début de semestre

Régime dérogatoire session 1

• Une épreuve écrite de trois heures.

Session 2 dite de rattrapage

• Une épreuve écrite de trois heures.

Lire plus

Heures d'enseignement

  • CMCM18h
  • TDTD24h

Pré-requis obligatoires

Connaissance des grands thèmes de la philosophie sociale et politique de l'Antiquité classique et de la première modernité.

Lire plus

Compétences visées

Maîtrise d’un certain nombre de thèmes fondamentaux dans la réflexion philosophique – en particulier  sur la nature de la société, sur les sujets politiques et sur la constitution des pratiques de gouvernement.

Lire plus

Bibliographie

Cours magistral (M. Haber)

De Hegel à Marx

Bibliographie

Pour l’initiation :

  • Kervégan J.-F., Hegel et l’hégélianisme, PUF, collection « Que sais-je ? », 2017.
  • Duménil G., Löwy M., Renault E., Les 100 mots du marxisme, collection « Que sais-je ? », 2009.

TD de Mme Santoro

Critique des pathologies du capitalisme

Marx, Manuscrits économico-philosophiques de 1844, Vrin, 2007.

Adorno, Minima Moralia : réflexions sur la vie mutilée, Payot, 2003.

Honneth, La société du mépris : vers une nouvelle Théorie critique, La découverte, Paris, 2006.

 

TD de M. Capdevila

La violence chez Hegel et Marx

  • Hegel, La raison dans l’histoire, Points-Seuil ; Engels et Marx, Manifeste du parti communiste, Livre de poche.

TD de M. Mégret

  • G.W.F. Hegel, Principes de la philosophie du droit [1820], 3e éd. par J.-F. Kervégan, PUF (Quadrige), 2013
  • Karl Marx, Manuscrits économico-philosophiques dits Manuscrits de 1844, éd. Jean Salem, GF (n°789), 2021
  • Karl Marx & Friedrich Engels, L'idéologie allemande [1845-1846], Les Éditions Sociales, 2012 (disponible en ligne sur le site "Les classiques des sciences sociales")
Lire plus