Littéraire française XVIIIe - XXIe siècles

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24h

  • Période de l'année

    Enseignement premier semestre

Description

Le cours abordera l’histoire littéraire française du XVIIIe au XXIe siècle à partir d’une anthologie de textes, qui proposera un parcours de lecture parmi des œuvres choisies, et la lecture complémentaire d’une œuvre complète. Il s’agira de situer ces oeuvres dans leur contexte historique, social, culturel et esthétique. Le cours permettra de dispenser les connaissances nécessaires à la constitution d’une culture littéraire fondée sur quelques moments forts de l’histoire de la littérature. Les étudiant.e.s seront amené.e.s à produire des synthèses et des réflexions sur des questions liées au cours.

Lire plus

Objectifs

- Acquérir des repères dans l’histoire littéraire et culturelle : dates, grandes étapes, principaux enjeux

- Etre capable de situer dans l’histoire littéraire les œuvres lues

- Approfondir ses connaissances littéraires

- Analyser un texte en tenant compte de problématiques historiques et littéraires

- Etre capable de présenter son analyse dans un développement organisé

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

 

 

  • Régime standard session 1 – avec évaluation continue (au moins 2 notes, partiel compris) : ……………..

 

Somme des exercices effectués durant le semestre (50%) et devoir sur table de 2 heures (question(s) tranversale(s) supposant la rédaction d’un développement organisé portant sur le programme du TD - 50%) 

 

 

  • Régime dérogatoire session 1 : …………….

Epreuve écrite de 2 heures: Question(s) tranversale(s) supposant la rédaction d’un développement organisé  portant sur le programme du TD de référence 

 

 

  • Session 2 dite de rattrapage : …………….

Epreuve écrite de 2 heures: Question(s) tranversale(s) supposant la rédaction d’un développement organisé  portant sur le programme du TD suivi pendant l’année pour les étudiants en présentiel ou du TD de référence pour les étudiants en régime dérogatoire

Lire plus

Heures d'enseignement

  • TDTD24h

Pré-requis obligatoires

- Connaissances des grands repères chronologiques de l’Histoire
- Goût pour la lecture et curiosité littéraire
- Maîtrise correcte de l’expression écrite en français

Lire plus

Compétences visées

  • Savoir lire et interpréter un texte en tenant compte de son contexte historique
  • Lecture et compréhension d’une oeuvre complète
  • Disposer d’une culture générale en littérature moderne et contemporaine
  • Savoir construire une argumentation à partir d’éléments divers
  • Pouvoir rédiger un développement illustré par l’exemple, y compris en temps limité
  • Savoir faire une synthèse de ses connaissances historiques et littéraires
Lire plus

Bibliographie

TD de Mme Myriam Boucharenc 

Bibliographie indicative :

La Littérature française. Dynamique et histoire, tome II, Jean-Yves Tadié (dir.), Gallimard, coll. « Folio Essais », 2007.

Yves Reuter, L’Analyse du récit, Armand Colin, Coll. « 128 ».

Œuvre complète : Blaise Cendrars, L’Or, 1925 (édition au choix).

TD de Jacques Martineau: 

ATTENTION : ce programme est aussi celui des étudiants inscrits en contrôle dérogatoire. TD de référence.

Consultez le Cours en ligne. La clé du cours est : TDMARTINEAU

Programme :

Filles faciles. L’abbé Prévost dans Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut, en 1731, et Guy de Maupassant dans Boule de suif, en 1880, ont créé deux personnages de femmes libres qui, par leur existence même, permettent de mettre en perspective et dénoncer les contraintes et hypocrisies de la société dans laquelle elles vivent. Manon, en faisant découvrir à Des Grieux le monde immense de la passion, le sort d’un destin tout tracé et lui montre l’envers de la société de son temps ; Boule-de-suif, par son héroïque résistance puis son non moins héroïque sacrifice, révèle la bassesse des « gens de bien » qui l’entourent et se jugent bien supérieurs à elle.

En prenant appui sur ces deux textes majeurs et en élargissant à l’occasion, nous pourrons aussi réfléchir à l’évolution de l’écriture narrative de 1700 et nos jours.

Textes, éditions obligatoires :

-Abbé Prévost, Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut, Le Livre de Poche, 21002, Édition établie, présentée et annotée par Jean M. Goulemot ;

-Guy de Maupassant, Boule de Suif, Le Livre de Poche, 650, Édition de Marie-Claire Bancquart.

Ouvrage méthodologique à acquérir :

- Yves Reuter, L'Analyse du récit, Collection 128, Armand Colin

Ouvrages à consulter:

- Histoire littéraire : Henri Coulet, Le Roman jusqu’à la Révolution, Armand Colin ; Michel Raimond, Le Roman depuis la Révolution, Armand Colin.

TD de Maxime Dessy

Programme: Le cours proposera un panorama choisi de la littérature française en prose du XVIIIe au XXIèmes siècles. Deux œuvres en particulier, qui seront à lire, serviront de fil rouge ou d’Ariane : Le dernier jour d’un condamné, de Victor Hugo, et L’Etranger, d’Albert Camus, qui sont tous deux le récit d’un condamné à mort. Le dernier jour d’un condamné sont les mémoires qu’un homme dont on ne sait presque rien – ni le nom, ni l’aspect, pas même le crime qui l’a conduit là – décide d’écrire en prison pour se distraire de sa peine et témoigner de sa condition. L’Etranger relate les circonstances qui conduisent Meursault, jeune employé sans histoire d’Alger, à être condamné à mort. Quoique recourant à une même technique narrative (le récit à la première personne) et traitant d’un même thème (les derniers jours d’un condamné), Le dernier jour d’un condamné et L’Etranger présentent des dissemblances qui, pour une part, renseignent sur l’époque et la conception de la littérature dans lesquelles ces deux œuvres sont prises. La lecture et l’étude comparées de celles-ci nous permettront d’observer et de réfléchir à l’évolution de l’écriture narrative du XVIIIe au XXIèmes siècles.

TD de Jao Da Rocha 

Programme : Mythes et légendes autobiographiques, à partir de Bourlinguer de Blaise Cendrars 


En prenant pour fil conducteur le texte autobiographique singulier que constitue Bourlinguer de Blaise Cendrars, nous tenterons d’établir les parages littéraires anciens et contemporains dans lesquels ce texte s’inscrit et par rapport à quelle tradition il se positionne. Nous tenterons ainsi d’aborder les différents procédés qui permettent de donner à l’écriture autobiographique une dimension mythique et légendaire, à partir de contextes énonciatifs variés qui en réorientent la portée du XVIII au XXIe.

Edition : 

Blaise Cendrars, Bourlinguer, Paris, Gallimard, coll. “Folio”, édition de Claude Leroy. 

Lire plus