• ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

Le conte merveilleux, objet comparatiste

Ce séminaire propose d’étudier en tant qu’objet comparatiste le phénomène complexe que l’on désigne sous le terme de « conte merveilleux ». Cet ensemble de pratiques et de productions culturelles, orales et écrites, inclut des textes aux statuts variés, tantôt composés pour la lecture ou la performance orale, tantôt issus de pratiques d’archivage, par exemple. Il s’agira, à partir de modèles comme la Psyché d’Apulée, les Mille et une nuits, l’Océan des rivières de contes, les contes de Perrault ou de Grimm – sans oublier la vaste production des autrices de contes, d’explorer leur place dans l’histoire des pratiques et des formes littéraires, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, dans une perspective mondiale. Plutôt que de faire l’inventaire de types ou de formes, nous tâcherons d’en envisager certains exemples paradigmatiques, afin de voir comment les études comparatistes s’en saisissent, d’une part pour mieux comprendre ce « phénomène », d’autre part pour élargir le cadre théorique et méthodologique de la discipline comparatiste, à la lumière de grands travaux critiques.

Lire plus

Objectifs

L’objectif de ce séminaire est double. Il s’agit d’une part de fournir une initiation à la façon dont les études littéraires, en particulier comparatistes, s’articulent à d’autres disciplines scientifiques comme l’histoire matérielle, l’anthropologie et les études culturelles. D’autre part, les étudiant.e.s exploreront la façon dont les textes littéraires engendrent de l’imaginaire, qu’il s’agisse de représentations symboliques, de productions artistiques ou de nouvelles façons de penser le monde et le réel. Une perspective mondiale sera valorisée, permettant de penser aussi les enjeux politiques des pratiques littéraires.

Lire plus

Évaluation

 M3C en deux sessions

  • Régime standard session 1 – avec évaluation terminale (une seule note) : dossier encadré d’une dizaine de pages, pouvant donner lieu à une présentation orale.
  • *Régime dérogatoire session 1 : dossier encadré d’une dizaine de pages
  • *Session 2 dite de rattrapage : dossier encadré d’une dizaine de pages
Lire plus

Pré-requis nécessaires

  •  Goût pour la lecture et la découverte de cultures diverses
  •  Maîtrise correcte de la langue française écrite et orale
  • Capacité à organiser un raisonnement et maîtrise des outils d’analyse littéraire de base.
Lire plus

Compétences visées

  • Enrichir sa compréhension des enjeux propres à la littérature comparée
  • Savoir lire et comprendre des textes de différentes périodes et appartenant à des aires géographiques, linguistiques et culturelles différentes
  •  Pratiquer l’association entre l’analyse littéraire et l’étude anthropologique et culturelle.
Lire plus

Bibliographie

De larges extraits d’oeuvres littéraires, artistiques et critiques seront disponibles sur la plateforme Coursenligne. Bibliographie critique indicative :

  • Nicole Belmont, Paroles païennes. Mythe et folklore des frères Grimm à P. Saintyves. Paris, Imago, 1986 et Poétique du conte. Essai sur le conte de tradition orale. Paris, NRF/Gallimard, 1999
  • Geneviève Calame-Griaule, Langage et cultures africaines, Essais d’ethnolinguistique, Ed François Maspero, paris, 1977
  • Aboubakr Chraïbi, Les Mille et une nuits, histoire du texte et classification des contes, Paris, L’Harmattan, 2008.
  • Ute Heidmann et Jean-Michel Adam, Textualité et intertextualité des contes. Perrault, Apulée, La Fontaine, Lhéritier…, Paris, Éditions Classiques Garnier, Collection « Lire le xviisiècle », 2010
  • Camille Lacoste Dujardin, Le conte kabyle, Etude ethnologique, Edition Bouchène, Alger, 1991
  • Marie-Louise Tenèze, « Le conte merveilleux comme genre »,Arts et traditions populaires, 1970, p. 11-65
  • Catherine Velay-Vallantin, L’histoire des contes, éd Fayard, 1992
Lire plus