Histoire littéraire du XVIème (EAD)

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement septième semestre

Description

Héritiers du discours courtois, les langages de l’amour aux XVIe et XVIIe siècles retrempent aux sources vives des modèles poétiques italiens, la Vita Nuova de Dante (XIIIe siècle) et surtout le Canzoniere de Pétrarque (XIVe siècle). Ce dernier a bénéficié d’un prestige exceptionnel en Europe, et a joué un rôle fondateur dans la formation des langues et de la poésie vernaculaires. On a coutume de définir le pétrarquisme comme un courant littéraire, qui repose sur l’imitation des Rime de Pétrarque. Le terme historiographique désigne autant une philosophie et une rhétorique qu’un corpus de textes, inspirés du poète italien. Au fil des décennies, voire des siècles, au gré des aires géographiques, le modèle italien s’épaissit de sources nouvelles et de manières distinctes qui viennent compliquer le sens du pétrarquisme et en altérer son universalité. Le singulier simplifie pourtant et fausse un phénomène intertextuel complexe et divers, soumis aux variations des lieux et des temps, à la multiplicité des éditeurs et des imitateurs. En outre, si le mot renvoie d’abord à un corpus profane, l’érotique et la rhétorique pétrarquiste ont tôt fait d’être récupérées par des poètes chrétiens soucieux d’illustrer une muse spirituelle en voie d’expansion. 

Lire plus

Objectifs

  C’est cette pluralité de la production pétrarquiste, aussi bien profane que spirituelle, que nous nous proposons d’interroger à partir d’un corpus large, du XVe siècle au XVIIe siècle : du côté français, des Grands Rhétoriqueurs aux poètes de la Pléiade, en passant par Clément Marot, qui offre les premières traductions partielles du Canzoniere et par Maurice Scève, qui en propose une transposition personnelle; des poètes de la désespérade qui violentent et exacerbent le langage pétrarquien aux réalisations galantes qui le raffinent jusqu’à s’en moquer parfois, sans oublier les auteurs chrétiens qui n’hésitent pas à recycler le langage de l’amour profane pour louer Dieu.

Nous travaillerons à partir d’un vaste corpus de textes poétiques français (voir ci-dessus) et italiens (Pétrarque, Bembo, L’Arioste, Colonna, etc.), qui seront communiqués au cours du semestre sous forme de photocopies.

Lire plus

Évaluation

  • Régime standard session 1 – examen terminal
  • Régime dérogatoire session 1 : un écrit sur table de 2h
  • Session 2 dite de rattrapage : un écrit sur table de 2h
Lire plus

Pré-requis nécessaires

Un esprit curieux, un goût pour la poésie, de la patience et surtout de l’enthousiasme.

Lire plus

Compétences visées

À l’issue de ce cours, les étudiant.e.s se seront entraîné.e.s à :

  • Commentaire linéaire ou composé d’un texte poétique
  • Étude comparative entre deux poèmes
  • Contextualisations littéraires
Lire plus

Bibliographie

Balsamo, Jean, Rencontres des Muses. Italianisme et anti-italianisme dans les lettres françaises, Genève, Slatkine, 1992.

Balsamo, Jean, « Les poètes français et les Anthologies lyriques italiennes ». Italique. Poésie italienne de la Renaissance [Genève], n°5, 2002, p. 9-32.

Duperray, Eve, « L’or des mots ». Une lecture du mythe littéraire de Vaucluse, des origines au XXe siècle. Histoire du pétrarquisme en France, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997.

Dynamiques d’une expansion culturelle. Pétrarque en Europe, dir. Pierre Blanc, Paris, Champion, 2001

Fliege, Daniel, L’Évangélisme poétique. La codification de la poésie spirituelle de Marguerite de Navarre et de Vittoria Colonna. Thèse de doctorat, sous la direction de Marc Föcking et Olivier Millet, Hamburg Universität-Sorbonne Université, 2019.

Gendre, André, « Vade-mecum sur le pétrarquisme français », Versants, VII, 1985, p. 37-65.

 

Les Poètes français de la Renaissance et Pétrarque, dir. Jean Balsamo, Genève, Droz, 2004.

 

L’Unique change de scène. Ecritures spirituelles et discours amoureux (XIIe-XVIIe siècle), dir. Véronique Ferrer, Barbara Marczuk et Jean-René Valette, Paris, Classiques Garnier, 2016.

 

Nardonne, Jean-Luc, Pétrarque et le pétrarquisme, Paris, PUF, « Que sais-je ? », 1998.

 

Nardonne, Jean-Luc, Pétrarque et la poésie européenne. Anthologie pétrarquiste, Grenoble, Jérôme Millon, 2021.

 

Pétrarque et le pétrarquisme, dir. Maria-Christina Panzera et Johannes Bartuschat, Cahiers d’études italiennes, 4/2006.

Rieu, Josiane, « Le langage pétrarquiste de la poésie religieuse », Les Langages de la foi aux XVIe et XVIIe siècles en Europe, dir. Véronique Ferrer et Barbara Marczuk, Presses universitaires de Cracovie, Studia Litteraria, 2012, n° 7, p. 69-84.

Vianey, Joseph, Le pétrarquisme en France au XVIe siècle, Montpellier, Coulet, 1909.

Lire plus