• ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    24.0h

  • Période de l'année

    Enseignement neuvième semestre

Description

Histoire naturelle de l’humain : sexes et races

 

Un discours naturaliste sur l’humain est-il possible, qui ne soit pas cependant celui strictement médical ? Quelle est sa pertinence et son utilité ? Quand on renvoie les êtres humains à des données « naturelles », « biologiques », a-t-on affaire à autre chose qu’à des « naturalisations » ?

Ce cours va se concentrer sur trois moments : Linné intégrant l’humain dans sa classification zoologique (1735) ; Buffon proposant une « histoire naturelle de l’homme » et des « variétés dans l’espèce humaine » (1749) ;  Darwin rédigeant, après de longues résistances, son Descent of Man (1871). Parallèlement, nous allons convoquer différents textes comme l’ouvrage de Moreau de la Sarthe, Histoire naturelle de la femme, suivie d’un traité d’hygiène appliquée à son régime physique et moral aux différentes époques de la vie (Paris, Duprat, Letellier & Cie, 1803, 2 vol.).

On sait que les naturalistes s’efforcent d’identifier, de décrire, de fixer les formes vivantes. Lorsqu’ils nous parlent des plantes ou des animaux, et décrivent en général des phénomènes biologiques comme la reproduction, la stérilité et l’hybridité. Mais, on peut arguer qu’en réalité, ils ne perdent jamais de vue les humains. Ainsi, il est tout à fait possible qu’une partie non négligeable du discours biologique général portant sur l’histoire naturelle, le concept d’espèce ou l’évolution des vivants, cache en réalité des réflexions sur l’espèce humaine, ses sexes et ses races. En nous parlant par exemple du critère définissant la différence des espèces, les naturalistes chercheraient en réalité à trancher des questions anthropologiques— par exemple le débat entre « monogénisme » (une seule souche, une seule espèce) et « polygénisme » (plusieurs espèces humaines). Nous allons donc analyser dans ce cours comment se forme le discours classique sur les sexes et les races.

Lire plus

Objectifs

Le cours propose l’approfondissement d’un thème philosophique ou d’une séquence relevant de l’Histoire de la Philosophie.

Lire plus

Évaluation

Régime standard session 1 – avec évaluation continue (au moins 2 notes, partiel compris) :
1 travail à la maison et 1 épreuve sur table d'une durée de 4 heures
Régime dérogatoire session 1 :
1 épreuve sur table d'une durée de 4 heures
Session 2 dite de rattrapage :
1 épreuve sur table d'une durée de 4 heures

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Séminaire philosophique 1CM24h

Pré-requis nécessaires

Bonne maîtrise orale et écrite de la langue française. Culture philosophique solide appuyée sur la lecture personnelle de quelques œuvres majeures de l’histoire de la philosophie. Familiarité avec le vocable et les outils d’analyse de cette discipline. Capacité à dégager le sens général et la logique d’ensemble de plusieurs textes à partir de leur confrontation critique.

Lire plus

Compétences visées

Approfondissement des thèmes et des arguments propres à un champ de la Philosophie ou à un moment de l’histoire de la Philosophie.

Lire plus

Bibliographie

  • Les œuvres au programme sont celles citées dans le descriptif.

    Pour la littérature secondaire et de précieux choix de textes, on peut consulter avec profit:

    Ouvrages généraux en français :

    • Sur la race : Michèle Duchet, Anthropologie et histoire au siècle des Lumières, Paris, Maspero, 1971 (rééd. Paris, Albin Michel, Bibliothèque de l’évolution de l’humanité, 1995) ;
    • Nicolas Bancel, Thomas David & Dominic Thomas (éds), L’invention de la race. Des représentations scientifiques aux exhibitions populaires, Paris, La Découverte, 2014.
    • Sur la différence des sexes, on peut consulter l’anthologie : Le Sexe biologique. Anthologie historique et critique, 3 volumes, Paris, Hermann. Tome I : « Femelles et Mâles ? Histoire naturelle des (deux) sexes », 2013. Tome II : « Le sexe : pourquoi et comment ? Origine, évolution, détermination », 2014.
    • Et plus généralement : Raphaële Andrault, Stéphanie Buchenau, Claire Crignon, Anne-Lise Rey (sous la direction de), Médecine et philosophie de la nature humaine : de l'âge classique aux Lumières : anthologie, Paris, Classiques Garnier, 2014.

     

    Ouvrages en anglais :

    • Andrew S. Curran, The Anatomy of Blackness. Science and Slavery in an Age of Enlightenment, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 2011
    • Adrian Desmond & James Moore, Darwin's Sacred Cause: How a Hatred of Slavery Shaped Darwin's Views on Human Evolution, Boston, Houghton Mifflin Harcourt, 2009.
    • Evelleen Richards, Darwin and the Making of Sexual Selection. Chicago: University of Chicago Press, 2017.
Lire plus