Domaine : Sciences humaines et sociales

Type de diplôme : Licence professionnelle

Métiers de la relation à l'animal-compagnon : médiation, éducation, comportement [LP]

  • Composante

    Sciences psychologiques, sciences de l'éducation

Présentation

Certaines informations sont susceptibles d'être mises à jour

Licence professionnelle

« Métiers de la relation à l'animal-compagnon : médiation, éducation, comportement »

(Arrêté du 6 décembre 2019 portant réforme de la licence professionnelle).

Contexte sociétal 

On constate une augmentation très nette de l’utilisation de thérapie assistée par l’animal que ce soit en milieu hospitalier, en EPHAD, auprès d’enfants présentant différents troubles (autisme, hyperactivité,…), mais également dans des contextes non-thérapeutiques (milieux carcéraux ou même entreprises). Au jour d’aujourd’hui, certains professionnels possédant une compétence thérapeutique utilisent des animaux dans leur cadre professionnel mais sans réelle formation ou connaissances sur les besoins et caractéristiques de leur animal médiateur et du côté des professionnels du monde animal, il y a une demande de formation à la psychologie afin d’aider les propriétaires d’animaux reçus en consultation pour troubles comportementaux.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des professionnels pouvant intervenir à la fois en médiation animale et comme comportementaliste.

Un professionnel de la médiation animale fait intervenir un animal choisi et formé de manière ciblée, auprès d’une ou plusieurs personnes dont les besoins ou pathologies ont été préalablement identifiés, afin d’améliorer leurs facultés cognitives, psychologiques, physiques, leurs aptitudes sociales ou encore leur bien-être général. La médiation animale est une activité qui s’exerce en complément à l’intervention de professionnels de la santé : pédiatre, psychiatre, orthophoniste, psychomotricien, ou de professionnels du secteur social. La médiation animale est un métier en voie de développement, qui nécessite des compétences transversales en psychologie, en éthologie et en éducation d’animaux de compagnie.

Un comportementaliste est un spécialiste du comportement animal et de la relation Homme-Animal. Le comportementaliste aura pour mission principale de rétablir la communication entre le maître et son animal de compagnie. Le rôle du comportementaliste est de connaître l’animal dans sa spécificité afin de déceler d’éventuels troubles (troubles de développement et de comportement) et d’établir des plans de travail adaptés aux causes de ces différents troubles. Le fait d’associer éducation et comportement permet d’avoir une vision globale de l’animal et de son environnement pour ainsi proposer des plans de travail complets et efficaces. Le comportementaliste se situe donc à la croisée des chemins entre l'humain et l'animal; son travail est centré sur l'étude de la relation interspécifique.

La licence professionnelle que nous proposons est axée sur la relation homme-animal, et les relations entre humains médiées par l'animal. Nous souhaitons former des professionnels, capables d’étayer leurs pratiques professionnelles par les connaissances et savoir-faire de la psychologie, notamment des personnes à besoins spécifiques, ainsi que par les connaissances et savoir-faire de l’éthologie, notamment des animaux de médiation et/ou de compagnie. A travers les différents modules que nous proposons, nous souhaitons offrir une formation sur la relation homme-animal qui soit la plus large possible pour permettre une meilleure adaptation des apprenants aux offres du marché professionnel. A l’issue de cette licence professionnelle, les participants seront des spécialistes de la relation homme-animal, en mesure d’exercer à la fois en médiation animale et comme comportementalistes canin et félin.

Présentation du métier:

L’intervenant en médiation animale-Comportementaliste est un spécialiste des interactions et de la relation Homme-Animal de compagnie. De par sa formation pluridisciplinaire (éthologie fondamentale et éthologie appliquée à l’exercice professionnel, psychologie, zootechnie, pédagogie), ce professionnel est en mesure : 1) de mettre en relation un bénéficiaire humain et un animal de compagnie sélectionné et formé à la pratique de la médiation, afin de favoriser des interactions positives et développer un mieux-être chez la personne bénéficiaire. 2) D’accompagner les particuliers-propriétaires dont les animaux de compagnie présentent des comportements problématiques afin d’atténuer, améliorer et/ou modifier ceux-ci et de retrouver une relation harmonieuse et responsable au sein du foyer.

Le domaine d’activité de l’Intervenant en médiation animale-Comportementaliste se situe à la croisée du bien-être de l’humain, du bien-être de l’animal et de la sécurité des personnes (notamment dans le cas de la prise en charge d’animaux présentant des comportements agressifs).

La création de ce métier a été pensée pour répondre à une forte demande de formation initiale de la part de personnes souhaitant accompagner à la fois les humains et les animaux en difficultés ou en mal-être.

L’intervenant en médiation animale-Comportementaliste est à même d’intervenir auprès de personnes et d’animaux de compagnie (chien/chat) en souffrance relationnelle :

-       En médiation animale, il favorise la mise en relation de publics aux besoins spécifiques avec des animaux sélectionnés et formés à l’exercice de médiation.

-       En accompagnement des propriétaires en difficulté avec leur animal de compagnie, il propose des aménagements, des exercices et des modifications relationnelles dans le but d’améliorer la qualité du compagnonnage et le bien-être des individus du foyer.

Dans tous les cas, les interventions de l’intervenant en médiation animale-Comportementaliste visent à améliorer et harmoniser autant le bien-être et la qualité de vie des personnes que ceux des animaux.

a) Les publics auprès desquels il intervient sont :

- Les personnes en difficulté sociale (SDF, population carcérale, personnes en réinsertion sociale…).

- Les personnes âgées présentant des troubles neurodégénératifs (Alzheimer, Parkinson, …) ou socialement isolées ou hypo-stimulées.

- Les enfants et adultes à besoins spécifiques (avec troubles du spectre autistique ou attentionnels, déficiences mentales…).

- Les propriétaires en difficultés, ayant un animal présentant des troubles comportementaux. Rappelons ici que la première cause d’abandon des animaux domestiques est liée à des problèmes de comportements de l’animal.

- Les écoles, collèges, entreprises et centres de soin… (sensibilisation, médiation éducative, récréative…)

b) Les types d’interventions :

L’intervenant en médiation animale-comportementaliste intervient en institutions privée ou publique dans le cadre de ses activités de médiation animale, et au domicile des particuliers propriétaires d’animaux de compagnie dans le cadre de ses activités de comportementaliste.

c) Les fonctions, compétences et activités du métier :

Compétences : des connaissances en éthologie, psychologie et zootechnie soutiennent les acquisitions de l’exercice pratique.

De nombreux propriétaires d’animaux de compagnie sont dépassés par certains comportements indésirables adoptés par leur animal. Ceux-ci résultent bien souvent d’un mode de vie inadapté, d’un défaut de communication ou encore d’une relation conflictuelle. Le comportementaliste-médiateur animal est capable de prendre en charge les problématiques comportementales du chien et du chat. Il a, en plus, les compétences nécessaires pour accompagner le propriétaire qui se trouve parfois en souffrance au regard des difficultés qu’il rencontre au quotidien avec son animal. Il le soutient dans la démarche de changements et d’adaptations requise.

Il est aussi en mesure de proposer aux personnes présentant des déficiences cognitives, sensorielles et/ ou motrices, ou un mal-être général, des prises en charge personnalisées. A travers différentes activités proposées autour et avec l’animal (interactions, toilettage, exercices d’éducation, soins…), le bénéficiaire peut nouer des liens affectifs avec cet animal, sélectionné et entraîné à cette activité, puis plus facilement communiquer, interagir avec son environnement. Cette approche par la médiation animale permet notamment à un grand nombre de personnes d’améliorer leur élocution, l’expression de leurs émotions à travers la communication verbale et non verbale.

d) Insertion professionnelle

L’intervenant en médiation animale-comportementaliste peut exercer en activité libérale ou en salariat dans une structure souhaitant développer la médiation animale auprès de publics spécifiques.

Conditions d’admission :

La licence accueillera deux types de public :

  • Public en formation initiale : les étudiants ayant validé L1 et L2 en Sciences Humaines ou en Sciences de la Vie et de la Terre.
  • Public en reconversion professionnelle : niveau L2 requis ou équivalence professionnelle (VAE/VAP).

Dans tous les cas, une commission d’examen des dossiers sera mise en place.

Cette licence est référencée dans Ecandidat et vous pouvez vous y inscrire en passant par le lien ci-après :

https://ecandidat.parisnanterre.fr/#!accueilView

Passerelles :

A l’issue de la Licence Professionnelle, les étudiants ayant validé une L1 et L2 en Sciences Humaines ou en Sciences de la vie et de la terre, pourront postuler pour réintégrer une L3 dans leur discipline initiale.

La validation de certaines des EC de la LP (EC Psychologie Générale, EC Les liens, l’attachement, les pathologies du lien, EC Approche éthologique des relations Homme-Animal,…) peuvent donner lieu à une équivalence dans la licence 3 générale de Psychologie de l’université Paris Nanterre.

Les enseignements seront dispensés sous la forme de blocs de compétences indépendants.

La personne inscrite à la formation pourra ne valider qu’une partie (certification universitaire) ou valider l’ensemble des blocs sur plusieurs années, ce qui au final, lui permettra d’obtenir une licence professionnelle.

Effectif attendu : 20

Atouts de la formation, concurrence

  • Cette formation est la première à regrouper deux activités complémentaires en lien avec la relation homme-animal : le comportementalisme et la médiation animale, répondant ainsi à la demande actuelle des futurs professionnels.
  • Cette formation est dispensée par une équipe interdisciplinaire regroupant des enseignants-chercheurs universitaires et des professionnels de terrain, mêlant ainsi la rigueur scientifique et la maitrise technique/pratique.
  • Cette formation permet une validation de compétences transversales à l’ensemble des métiers de la filière animale.
  • Cette formation se décline en une approche théorique et des mises en situations avec une initiation pratique en présence d’animaux entrainés.
  • Concurrence : il existe des centres privés de formation et des DU dans le domaine de la relation homme-animal ou de la médiation animale ; mais ces derniers proposent peu d’enseignements pratiques et de mises en situation professionnelles en dehors des stages en institution.
Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

Métiers de la relation à l'animal-compagnon : médiation, éducation, comportement

Licence professionnelle

« Métiers de la relation à l'animal-compagnon : médiation, éducation, comportement »

(Arrêté du 6 décembre 2019 portant réforme de la licence professionnelle).

Contexte sociétal 

On constate une augmentation très nette de l’utilisation de thérapie assistée par l’animal que ce soit en milieu hospitalier, en EPHAD, auprès d’enfants présentant différents troubles (autisme, hyperactivité,…), mais également dans des contextes non-thérapeutiques (milieux carcéraux ou même entreprises). Au jour d’aujourd’hui, certains professionnels possédant une compétence thérapeutique utilisent des animaux dans leur cadre professionnel mais sans réelle formation ou connaissances sur les besoins et caractéristiques de leur animal médiateur et du côté des professionnels du monde animal, il y a une demande de formation à la psychologie afin d’aider les propriétaires d’animaux reçus en consultation pour troubles comportementaux.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des professionnels pouvant intervenir à la fois en médiation animale et comme comportementaliste.

Un professionnel de la médiation animale fait intervenir un animal choisi et formé de manière ciblée, auprès d’une ou plusieurs personnes dont les besoins ou pathologies ont été préalablement identifiés, afin d’améliorer leurs facultés cognitives, psychologiques, physiques, leurs aptitudes sociales ou encore leur bien-être général. La médiation animale est une activité qui s’exerce en complément à l’intervention de professionnels de la santé : pédiatre, psychiatre, orthophoniste, psychomotricien, ou de professionnels du secteur social. La médiation animale est un métier en voie de développement, qui nécessite des compétences transversales en psychologie, en éthologie et en éducation d’animaux de compagnie.

Un comportementaliste est un spécialiste du comportement animal et de la relation Homme-Animal. Le comportementaliste aura pour mission principale de rétablir la communication entre le maître et son animal de compagnie. Le rôle du comportementaliste est de connaître l’animal dans sa spécificité afin de déceler d’éventuels troubles (troubles de développement et de comportement) et d’établir des plans de travail adaptés aux causes de ces différents troubles. Le fait d’associer éducation et comportement permet d’avoir une vision globale de l’animal et de son environnement pour ainsi proposer des plans de travail complets et efficaces. Le comportementaliste se situe donc à la croisée des chemins entre l'humain et l'animal; son travail est centré sur l'étude de la relation interspécifique.

La licence professionnelle que nous proposons est axée sur la relation homme-animal, et les relations entre humains médiées par l'animal. Nous souhaitons former des professionnels, capables d’étayer leurs pratiques professionnelles par les connaissances et savoir-faire de la psychologie, notamment des personnes à besoins spécifiques, ainsi que par les connaissances et savoir-faire de l’éthologie, notamment des animaux de médiation et/ou de compagnie. A travers les différents modules que nous proposons, nous souhaitons offrir une formation sur la relation homme-animal qui soit la plus large possible pour permettre une meilleure adaptation des apprenants aux offres du marché professionnel. A l’issue de cette licence professionnelle, les participants seront des spécialistes de la relation homme-animal, en mesure d’exercer à la fois en médiation animale et comme comportementalistes canin et félin.

Présentation du métier:

L’intervenant en médiation animale-Comportementaliste est un spécialiste des interactions et de la relation Homme-Animal de compagnie. De par sa formation pluridisciplinaire (éthologie fondamentale et éthologie appliquée à l’exercice professionnel, psychologie, zootechnie, pédagogie), ce professionnel est en mesure : 1) de mettre en relation un bénéficiaire humain et un animal de compagnie sélectionné et formé à la pratique de la médiation, afin de favoriser des interactions positives et développer un mieux-être chez la personne bénéficiaire. 2) D’accompagner les particuliers-propriétaires dont les animaux de compagnie présentent des comportements problématiques afin d’atténuer, améliorer et/ou modifier ceux-ci et de retrouver une relation harmonieuse et responsable au sein du foyer.

Le domaine d’activité de l’Intervenant en médiation animale-Comportementaliste se situe à la croisée du bien-être de l’humain, du bien-être de l’animal et de la sécurité des personnes (notamment dans le cas de la prise en charge d’animaux présentant des comportements agressifs).

La création de ce métier a été pensée pour répondre à une forte demande de formation initiale de la part de personnes souhaitant accompagner à la fois les humains et les animaux en difficultés ou en mal-être.

L’intervenant en médiation animale-Comportementaliste est à même d’intervenir auprès de personnes et d’animaux de compagnie (chien/chat) en souffrance relationnelle :

-       En médiation animale, il favorise la mise en relation de publics aux besoins spécifiques avec des animaux sélectionnés et formés à l’exercice de médiation.

-       En accompagnement des propriétaires en difficulté avec leur animal de compagnie, il propose des aménagements, des exercices et des modifications relationnelles dans le but d’améliorer la qualité du compagnonnage et le bien-être des individus du foyer.

Dans tous les cas, les interventions de l’intervenant en médiation animale-Comportementaliste visent à améliorer et harmoniser autant le bien-être et la qualité de vie des personnes que ceux des animaux.

a) Les publics auprès desquels il intervient sont :

- Les personnes en difficulté sociale (SDF, population carcérale, personnes en réinsertion sociale…).

- Les personnes âgées présentant des troubles neurodégénératifs (Alzheimer, Parkinson, …) ou socialement isolées ou hypo-stimulées.

- Les enfants et adultes à besoins spécifiques (avec troubles du spectre autistique ou attentionnels, déficiences mentales…).

- Les propriétaires en difficultés, ayant un animal présentant des troubles comportementaux. Rappelons ici que la première cause d’abandon des animaux domestiques est liée à des problèmes de comportements de l’animal.

- Les écoles, collèges, entreprises et centres de soin… (sensibilisation, médiation éducative, récréative…)

b) Les types d’interventions :

L’intervenant en médiation animale-comportementaliste intervient en institutions privée ou publique dans le cadre de ses activités de médiation animale, et au domicile des particuliers propriétaires d’animaux de compagnie dans le cadre de ses activités de comportementaliste.

c) Les fonctions, compétences et activités du métier :

Compétences : des connaissances en éthologie, psychologie et zootechnie soutiennent les acquisitions de l’exercice pratique.

De nombreux propriétaires d’animaux de compagnie sont dépassés par certains comportements indésirables adoptés par leur animal. Ceux-ci résultent bien souvent d’un mode de vie inadapté, d’un défaut de communication ou encore d’une relation conflictuelle. Le comportementaliste-médiateur animal est capable de prendre en charge les problématiques comportementales du chien et du chat. Il a, en plus, les compétences nécessaires pour accompagner le propriétaire qui se trouve parfois en souffrance au regard des difficultés qu’il rencontre au quotidien avec son animal. Il le soutient dans la démarche de changements et d’adaptations requise.

Il est aussi en mesure de proposer aux personnes présentant des déficiences cognitives, sensorielles et/ ou motrices, ou un mal-être général, des prises en charge personnalisées. A travers différentes activités proposées autour et avec l’animal (interactions, toilettage, exercices d’éducation, soins…), le bénéficiaire peut nouer des liens affectifs avec cet animal, sélectionné et entraîné à cette activité, puis plus facilement communiquer, interagir avec son environnement. Cette approche par la médiation animale permet notamment à un grand nombre de personnes d’améliorer leur élocution, l’expression de leurs émotions à travers la communication verbale et non verbale.

d) Insertion professionnelle

L’intervenant en médiation animale-comportementaliste peut exercer en activité libérale ou en salariat dans une structure souhaitant développer la médiation animale auprès de publics spécifiques.

Conditions d’admission :

La licence accueillera deux types de public :

  • Public en formation initiale : les étudiants ayant validé L1 et L2 en Sciences Humaines ou en Sciences de la Vie et de la Terre.
  • Public en reconversion professionnelle : niveau L2 requis ou équivalence professionnelle (VAE/VAP).

Dans tous les cas, une commission d’examen des dossiers sera mise en place.

Cette licence est référencée dans Ecandidat et vous pouvez vous y inscrire en passant par le lien ci-après :

https://ecandidat.parisnanterre.fr/#!accueilView

Passerelles :

A l’issue de la Licence Professionnelle, les étudiants ayant validé une L1 et L2 en Sciences Humaines ou en Sciences de la vie et de la terre, pourront postuler pour réintégrer une L3 dans leur discipline initiale.

La validation de certaines des EC de la LP (EC Psychologie Générale, EC Les liens, l’attachement, les pathologies du lien, EC Approche éthologique des relations Homme-Animal,…) peuvent donner lieu à une équivalence dans la licence 3 générale de Psychologie de l’université Paris Nanterre.

Les enseignements seront dispensés sous la forme de blocs de compétences indépendants.

La personne inscrite à la formation pourra ne valider qu’une partie (certification universitaire) ou valider l’ensemble des blocs sur plusieurs années, ce qui au final, lui permettra d’obtenir une licence professionnelle.

Effectif attendu : 20

Atouts de la formation, concurrence

  • Cette formation est la première à regrouper deux activités complémentaires en lien avec la relation homme-animal : le comportementalisme et la médiation animale, répondant ainsi à la demande actuelle des futurs professionnels.
  • Cette formation est dispensée par une équipe interdisciplinaire regroupant des enseignants-chercheurs universitaires et des professionnels de terrain, mêlant ainsi la rigueur scientifique et la maitrise technique/pratique.
  • Cette formation permet une validation de compétences transversales à l’ensemble des métiers de la filière animale.
  • Cette formation se décline en une approche théorique et des mises en situations avec une initiation pratique en présence d’animaux entrainés.
  • Concurrence : il existe des centres privés de formation et des DU dans le domaine de la relation homme-animal ou de la médiation animale ; mais ces derniers proposent peu d’enseignements pratiques et de mises en situation professionnelles en dehors des stages en institution.

Voir la page complète de ce parcours