Syntaxe et morphologie 1

  • Niveau d'étude

    BAC +1

  • ECTS

    4,5 crédits

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

  • Volume horaire

    42h

  • Période de l'année

    Enseignement troisième semestre

Description

Ce cours étudie la façon dont les signes linguistiques se combinent pour former les signes complexes que constituent généralement nos énoncés. Nous nous intéressons ici aux combinaisons les plus régulières, celles qui relèvent de la syntaxe et de la morphologie flexionnelle.

 

Syntaxe (13h30 CM+18hTD) : On montrera que la combinaison des mots dans la phrase obéit à une organisation hiérarchique, où, à l’exception du verbe principal, chaque mot est régi par (ou subordonné à) un autre mot. On verra qu’en plus cette structure est récursive, c’est-à-dire qu’il n’existe qu’un petit nombre de configurations qui peuvent s’emboîter à l’infini pour former des énoncés aussi longs et complexes qu’on le souhaite. On posera les bases d’une représentation formelle pour encoder la notion de groupe, la relation partie-tout entre groupes, et la relation de dépendance entre un groupe et son gouverneur. Deux modes de représentation de la structure syntaxique seront particulièrement étudiés : les arbres de constituants et les arbres de dépendance.

 

Morphologie (4h30 CM + 6h TD) : On étudiera le marquage de l’accord en français à l’écrit et à l’oral : les catégories concernées, les règles de distribution, les formes impliquées. Les analyses conduisent à réexaminer notamment la question des catégories non marquées (masculin ou singulier), ainsi que la notion de « lettre muette » (le d de grand).

Lire plus

Objectifs

En syntaxe : annotation en ligne de la structure syntaxique d’énoncés pour mettre en pratique les notions de partie du discours, gouverneur syntaxique, relation syntaxique.*

En morphologie : utiliser de manière rigoureuse les concepts d’accord, de genre et de nombre ; savoir analyser la répartition des marques de genre et de nombre ; différencier écrit et oral ;  savoir déterminer les règles d’allomorphie.

Lire plus

Évaluation

M3C en 2 sessions

  • Régime standard session 1

CM : la note est constituée d'une épreuve écrite en temps limité 2h

TD : La note est constituée d'au moins deux épreuves, dont une en temps limité.

  • Régime dérogatoire session 1

Une épreuve écrite en temps limité 2h donnant lieu à une seule note

  • Session 2 dite de rattrapage

Une épreuve écrite en temps limité 2h

Lire plus

Heures d'enseignement

  • TDTD24h
  • CMCM18h

Pré-requis obligatoires

Bases en morphologie (flexion, allomorphie). Bases en phonétique (triangle des voyelles, voyelles nasales, liaison, statut du e muet en français, méthodes de transcription phonétique). Connaissance des catégories grammaticales du français. Méthodes pour identifier les catégories.  Méthodes de classement et d’organisation des données. Pratiques de lecture de grammaires spécialisées.

Lire plus

Compétences visées

Connaissance des principaux acquis de la linguistique contemporaine permettant la description des formes et des structures syntaxiques en français.

Savoir manipuler des concepts théoriques.

Connaître le sens et l’utilisation de termes métalinguistiques.

Savoir pratiquer des tests sur des données de langue.

Savoir argumenter une analyse.

Savoir fabriquer des exemples pour illustrer une propriété ou une classe.

Lire plus

Bibliographie

Blanche-Benveniste, Cl. (1990) Le français parlé. Études grammaticales, Paris : CNRS.


Collin, C. (à paraître), (ed.) Accord, non accord, Presses Universitaires de Rennes.

Gardes-Tamine, J., 2010, La grammaire, tome 1 Phonologie, morphologie et lexicologie, A. Colin.

Gleason H.A. (1955, réédité) An introduction to descriptive linguistics, London : Holt, Rinehart and Winston.


Mel’čuk, I., J. Milićević (2014) Introduction à la linguistique, vol. 2 (Syntaxe), Paris Hermann.


Riegel, M., J.-C. Pellat & M. Rioul (1994) Grammaire méthodique du français, Paris : PUF. (Rééd. entièrement revue en 2009, coll. «Quadrige».)


Tesnière, L. (1959, réédité) Éléments de syntaxe structurale, Klincksieck.

Lire plus