Domaine : Sciences humaines et sociales

 
Mention : Histoire [Master]

Histoire et sciences sociales du politique

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Sciences sociales et administration

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Certaines informations sont susceptibles d'être mises à jour

Ce parcours associe à l'histoire d'autres sciences sociales qui développent elles aussi  des outils et des méthodes pour  la connaissance de la politique dans un passé proche ou lointain. Il s'adresse à des étudiants d'histoire qui désirent s'initier aux démarches de la sociologie, de la science politique et de l'anthropologie, et à des étudiants venus de ces disciplines qui s'intéressent à des terrains situés dans le passé, et qui pourront ainsi utiliser les ressources méthodologiques de la science historique.

L'implication des étudiant(e)s dans des projets de valorisation de leurs recherches personnelles ou d'enquêtes collectives est au cœur de cette formation.

Lire plus

Objectifs

Cette approche vise à former les étudiants et étudiantes aux spécificités disciplinaires comme aux espaces communs de savoirs construits par une interdisciplinarité empirique. Elle permet de faire progresser l’intelligibilité des sociétés anciennes et plus contemporaines par la diversité des lectures intégrant les temporalités, les échelles et les objets. L’objectif visé est l’acquisition de compétences transférables dans le domaine de la recherche comme dans celui de fonctions plus opérationnelles sur le traitement et le croisement des sources dans un  environnement désormais numérique.

Lire plus

Savoir faire et compétences

Les principaux savoir faire travaillés dans le cadre de cette formation sont les suivants :

- collecte et traitement qualitatif et quantitatif de données complexes

- élaboration d'une bibliographie

- rédaction et édition d'un mémoire long et composite aux normes scientifiques

- édition d'un blog

- compréhension écrite et orale, expression orale et écrite dans une langue étrangère

Compétences transversales :

- collecte et analyse d'une masse d'informations

- développement de l'esprit critique et des capacités de synthèse

- capacités de rédaction et édition

- se positionner dans un milieu professionnel

Lire plus

Les + de la formation

- un encadrement individuel par le directeur ou la directrice de recherche
- la possibilité de réaliser une recherche sur le sujet de son choix du fait des spécialisations variées d'une équipe enseignante étoffée
- un blog du master d'histoire de Nanterre organisé et alimenté par les étudiant(e)s qui rendra visible leurs projets et réalisations.

- l'apprentissage de la gestion de données numériques

- le développement de produits de valorisation de la recherche

Lire plus

Organisation

L'enseignement associe des cours de méthodologie de la recherche, un séminaire commun de sciences sociales du politique et des séminaires au choix en fonction de la période et des thèmes choisis.

L'étudiant(e) réalise du M1 au M2 un mémoire de recherche et développe chaque année un produit de valorisation de cette recherche.

Lire plus

Contrôle des connaissances

Modalités générales

Les modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCC générales) sont accessibles sur le portail étudiants du site de l'université, Rubrique "Formation" / "Déroulement des examens". http://etudiants.u-paris10.fr/

Modalités spécifiques

Les modalités spécifiques de contrôle des connaissances sont précisées pour chaque EC dans la brochure du master à la rubrique "Modalités de contrôle". Pas de modalité spécifique en général

Déroulement et charte des examens

Les modalités de déroulement des examens ainsi que la charte des examens sont accessibles sur le portail étudiants de l'Université, à la rubrique : "Formation" / "Déroulement des examens". http://etudiants.u-paris10.fr/

Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

M1 - Histoire et sciences sociales du politique

M2 - Histoire et sciences sociales du politique

Admission

Conditions d'accès

Master 1 :

Le recrutement ne prévoit aucune épreuve écrite et/ou orale :
Recrutement uniquement sur dossier pour tous. Conformément à la délibération du CA, il est attendu des candidats qu’ils montrent l’adéquation de leur formation antérieure et de leur projet professionnel avec la formation visée.
Mentions de Licences conseillées :
Histoire
histoire de l’art et archéologie (option histoire)
géographie (option histoire)
Humanités
Sciences sociales
Les candidats titulaires d’autres diplômes pourront également candidater (procédure de validation des acquis académiques ou des études antérieures, notamment).
En matière d’acquis académiques, le recrutement se fondera sur la prise en compte des éléments suivants :
- Avoir assimilé les grands repères de l’histoire, dans les quatre périodes historiques, sans cependant avoir nécessairement tout étudié. Il suffit d’avoir eu un cours, au moins, dans une des quatre périodes. - Savoir repérer une progression chronologique et une problématique historique ; replacer les événements et les processus historiques sur une longue durée et dans une perspective comparatiste. Savoir penser un problème historique et le formuler sous le mode d’une problématisation claire et concise.
- Savoir rassembler, mettre en forme et analyser l’information historique au sein de documents de diverses natures (écrits, inventaires d’archives, iconographie, architecture, statistiques…). Maîtriser la notion de source historique et en connaître la diversité
- Savoir mobiliser une intelligence critique pour évaluer la diversité de l’approche historique et situer la réflexion au sein des débats historiographiques contemporains.
- Savoir mobiliser des concepts scientifiques concernant les problématiques des différents domaines de la recherche historique :
économique, social, culturel, histoire du genre, histoire des sciences et des techniques, historiographique, histoire religieuse, anthropologie, politique, etc.
- Savoir utiliser les outils spécifiques de l’étude des sources d’information complexes (bibliothèques, ressources numériques, répertoires bibliographiques) ainsi que les techniques d’enquête dans le domaine. Savoir rédiger une bibliographie.
Est/sont également apprécié/e/s :
Une maîtrise des langues (vivantes voire anciennes) est très appréciée-et très utile.
En matière de compétences acquises et/ou à approfondir, les éléments suivants seront également pris en compte :
- acquis dans d’autres disciplines des sciences sociales
- compétences transversales en matière de recherche-action et projets interdisciplinaires
- pratique du travail collaboratif

Master 2 :

Le recrutement ne prévoit aucune épreuve écrite et/ou orale :
Recrutement uniquement sur dossier pour tous. Conformément à la délibération du CA, il est attendu des candidats qu’ils montrent l’adéquation de leur formation antérieure et de leur projet professionnel avec la formation visée.
Mentions de Licences conseillées :
Histoire
histoire de l’art et archéologie (option histoire)
géographie (option histoire)
Humanités
Sciences sociales
Les candidats titulaires d’autres diplômes pourront également candidater (procédure de validation des acquis académiques ou des études antérieures, notamment).
En matière d’acquis académiques, le recrutement se fondera sur la prise en compte des éléments suivants :
- Avoir assimilé les grands repères de l’histoire, dans les quatre périodes historiques, sans cependant avoir nécessairement tout étudié. Il suffit d’avoir eu un cours, au moins, dans une des quatre périodes. - Savoir repérer une progression chronologique et une problématique historique ; replacer les événements et les processus historiques sur une longue durée et dans une perspective comparatiste. Savoir penser un problème historique et le formuler sous le mode d’une problématisation claire et concise.
- Savoir rassembler, mettre en forme et analyser l’information historique au sein de documents de diverses natures (écrits, inventaires d’archives, iconographie, architecture, statistiques…). Maîtriser la notion de source historique et en connaître la diversité
- Savoir mobiliser une intelligence critique pour évaluer la diversité de l’approche historique et situer la réflexion au sein des débats historiographiques contemporains.
- Savoir mobiliser des concepts scientifiques concernant les problématiques des différents domaines de la recherche historique :
économique, social, culturel, histoire du genre, histoire des sciences et des techniques, historiographique, histoire religieuse, anthropologie, politique, etc.
- Savoir utiliser les outils spécifiques de l’étude des sources d’information complexes (bibliothèques, ressources numériques, répertoires bibliographiques) ainsi que les techniques d’enquête dans le domaine. Savoir rédiger une bibliographie.
Est/sont également apprécié/e/s :
Une maîtrise des langues (vivantes voire anciennes) est très appréciée-et très utile.
En matière de compétences acquises et/ou à approfondir, les éléments suivants seront également pris en compte :
- acquis dans d’autres disciplines des sciences sociales
- compétences transversales en matière de recherche-action et projets interdisciplinaires
- pratique du travail collaboratif

Lire plus

Capacité d'accueil

Master 1: 20

Master 2: 20

Lire plus

Pré-requis et critères de recrutement

- mentions de licence conseillées : histoire, anthropologie, sociologie, sciences politiques, géographie, langues

Lire plus

Et après

Poursuites d'études

- sortie à bac + 5

- doctorat d'histoire

- préparation des concours de l'enseignement primaire et secondaire

- préparation des concours des bibliothèques et du patrimoine

- préparation des concours de la fonction publique territoriale dans le secteur de la culture

Lire plus

Insertion professionnelle

Secteurs d’activité :
Etablissements scolaires du premier et second degré, publics, privés // Collectivités territoriales // Bibliothèques // Organismes de recherche // Organismes culturels // Etablissements publics // Fondations // ONG // entreprises
Métiers :
Enseignant // Professeur du second degré // Enseignant chercheur // Directeur de bibliothèque // Documentaliste // Archiviste // Responsable culturel

Lire plus