• ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Philo, Info-Comm, Langages, Littératures & Arts du spectacle

Présentation

Certaines informations sont susceptibles d'être mises à jour

Programme

Sélectionnez un programme

Cinéma documentaire et anthropologie visuelle

Ce Master se prépare en deux ans. Un recrutement au niveau M2 est organisé chaque année. Les effectifs sont constitués de 12 étudiants en M1 et 12 étudiants en M2.

 

Objectifs de la formation :

Ce master s’adresse à des étudiants issus des sciences humaines et sociales et des études cinématographiques qui souhaitent s’initier à la recherche de terrain par la réalisation de films documentaires et se former à une perspective de recherche qui relève de l’anthropologie visuelle.

Sa principale ambition est de pratiquer et de penser l’anthropologie autrement, en images et en sons, tout en concourant à une réflexion théorique sur la pratique du cinéma documentaire.

Conçu de manière bi-disciplinaire, anthropologie et études cinématographiques, l’offre de formation s’inscrit dans le double esprit d’un apprentissage à la réalisation et d’une réflexion théorique, épistémologique et méthodologique. Il s’agit, comme le souhaitait Jean Rouch, lorsqu’il a créé ce master à l’université Paris Nanterre en 1976, de transformer l’étudiant en chercheur-cinéaste, en cumulant les compétences et en lui apprenant par lui-même à filmer ce qu’il étudie sur le terrain, à monter, à défendre ses stratégies de mise en scène et la manière dont le film contribue au renouvellement des savoirs anthropologiques. En complément des enseignements dispensés par des enseignants chercheurs, ce master recherche en anthropologie visuelle organise régulièrement des rencontres avec les professionnels (réalisateurs, producteurs, monteurs, opérateurs de prise de vue, ingénieurs du son, programmateurs, etc.) afin d’enrichir la formation des étudiants.

Tout concourt ainsi à sensibiliser les étudiants aux aspects les plus divers de l’anthropologie visuelle, afin que le film devienne pour chacun un instrument de recherche et de découverte, un moyen d’expression et le support d’une réflexion anthropologique sur le monde contemporain.

 

Soutenances :
La soutenance de M1
fait suite au dépôt d’un film de 13 minutes accompagné d’un mémoire d’une cinquantaine de pages (ou commentaire de stratégie) qui engage une réflexion sur la mise en scène.

La soutenance de M2 fait suite au dépôt d’un film (durée libre) accompagné d’un mémoire d’une centaine de pages qui expose les principaux résultats anthropologiques de cette recherche filmée.

 

Débouchés professionnels :

- la recherche et l’enseignement supérieur (après obtention du Doctorat) ;

- la création documentaire et audiovisuelle : réalisateurs de films documentaires, monteurs, concepteurs de projets audiovisuels, opérateurs de prises de vue, etc. ;

- les métiers de la culture : documentalistes audiovisuels, organisateurs de festivals, animateurs dans les associations et les services culturels des collectivités locales, réalisateurs dans les services du Patrimoine.

Voir la page complète de ce parcours